Nice : les langues vont se délier

Au début du mois de mars, les dirigeants de l’OGC Nice avaient licencié l’entraîneur Didier Ollé-Nicolle alors que la situation sportive s’enlisait. A l’époque, le trio composé d’Eric Roy, René Marsiglia et Frédéric Gioria avait pris les rênes de l’équipe azuréenne mais cette solution ne devrait pas s’éterniser à l’issue de la saison.

Si l’on se base sur une dépêche diffusée par l’AFP, le président et co-actionnaire majoritaire des Aiglons, Gilbert Stellardo, a confié que le nom du prochain entraîneur sera bientôt dévoilé.

« Tout est ouvert. Nous avons reçu des candidatures mais nous n’avons discuté avec personne. Et nous ne ferons rien sans une large discussion interne. La décision sera prise d’ici une quinzaine de jours à trois semaines », a-t-il promis.

« Nous n’avons d’ailleurs pas dressé le portrait de l’entraîneur espéré. Le management n’est plus l’affaire d’un homme mais d’un staff. Nous souhaitons nous appuyer sur des hommes du cru garants de la continuité et éventuellement chercher à l’extérieur ce qui nous manque. »