Rémy, l’inattendue de l’OM

S’il y a bien un transfert dont personne n’a pu se douter, c’est bien l’arrivée de Loïc Rémy à l’Olympique de Marseille. Annoncé aux quatre coins de l’Angleterre, et même du côté de l’Allemagne, l’international français de 23 ans s’est finalement engagé en faveur de l’Olympique de Marseille. Le montant du transfert atteindrait les 13 à 15 millions d’euros et l’ancien Lyonnais devrait s’engager cette journée pour une durée de 4 à 5 saisons.

Adversaire hier, Loïc Rémy retrouvera Vitorino Hilton et Benoît Cheyrou à l’OM cette saison

L’OM a enfin mis un coup d’accélérateur sur son marché des transferts. Alors que le seul César Azpilicueta avait rejoint le centre Robert Louis-Dreyfus cet été pour un peu plus de 7,5 millions d’euros, mille et un noms ont fusé sur les bords de la Méditerranée – comme chaque saison – sur l’éventuelle venue d’un attaquant de “classe internationale“, selon les propres termes de Didier Deschamps.

Rémy voulait rester en Ligue 1

Alors que Luis Fabiano était tout proche de s’engager avec les champions de France 2010, le joueur ayant trouvé un accord pour son salaire et la durée de son contrat, l’affaire est tombée à l’eau, la faute aux dirigeants andalous trop gourmands financièrement. A deux semaines de la fin du mercato, les dirigeants olympiens ont donc dû se tourner au plus vite vers d’autres pistes. Alors que le nom d’André-Pierre Gignac revient avec insistance, un autre est sorti du chapeau.

Et la première piste à avoir abouti se nomme donc Loïc Rémy. Annoncé à West Ham, Tottenham, Rennes ou encore Hoffenheim, le joueur s’est finalement engagé en faveur du club olympien, et ce, pour une durée de 4 à 5 ans. Bénéficiant d’un bon de sortie de la part de son président, Gilbert Stellardo, l’ancien Lyonnais a quelques peu hésité avant de signer, comme il l’indique à nos confrères de la Provence : “Tout était prêt, je n’avais plus qu’à signer, mais j’ai fait un blocage psychologique. Pendant plusieurs semaines, j’ai attendu et puis, là, d’un coup, tout est allé très vite, plus vite que je ne le pensais. Je ne savais pas que tout était réglé, alors j’ai un peu paniqué et j’ai demandé à faire encore le point dans la nuit avec mes proches. José Anigo était prêt à m’emmener à Marseille, afin que je puisse m’entraîner ce jeudi et jouer samedi contre Lorient.

Rémy repositionné à gauche ?

Malgré une offre plus élevé d’Hoffenheim, le joueur des Aiglons a préféré prendre son envol du côté des Bouches du Rhône : “Mon choix se porte quand même sur l’OM, de préférence à Hoffenheim, parce que je veux rester en Ligue 1, en France, et que je choisis la Ligue des champions.” auteur de 25 buts en 66 matches avec le Gym, Rémy est capable d’évoluer aussi bien sur le flanc droit que dans l’axe de l’attaque.

Un choix a fortiori étrange de la part de Didier Deschamps, qui a plus besoin d’un ailier gauche avec le plus que probable départ d’Hatem Ben Arfa vers d’autres cieux. Mais “DD” pourrait décider de mettre Rémy à gauche et comme un certain Thierry Henry – son exemple – lui donner une nouvelle ampleur grâce à l’OM. Si le costume semble un peu trop grand pour l’international français, il pourrait dès ce samedi, face à Lorient pour le compte de la troisième journée de Ligue 1, tordre le cou aux sceptiques et montrer de quoi il est capable.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)