Benfica-Lyon : les notes du match

Lyon a pris le bouillon au stade de la Luz, et s’en tire miraculeusement avec un seul but de retard au coup de sifflet final. Un résultat pas vraiment révélateur de la correction reçue. Les (mauvaises) notes du match…

Lloris (3,5) : pas aidé par son équipe, Lloris n’a pas sorti les arrêts stratosphériques habituels qui auraient pu maintenir son équipe à flot. Pas exempt de reproches sur le troisième but.

Réveillère (4) :
pas à son avantage dans la comparaison avec son vis-à-vis, Coentrao. A l’image de son équipe donc, pas dans un bon soir.

Cris (4,5) : a pris l’eau avec son équipe, même s’il a été l’un des meilleurs défenseurs côté lyonnais.

Diakhaté (4) : pas aussi impressionnant physiquement qu’à l’accoutumée, et quelque peu dépassé par les événements.

Lovren (3,5) : son but anecdotique dans les arrêts de jeu ne fera pas oublier sa prestation. Cissokho peut dormir sur ses deux oreilles, le Croate n’est pas dans son élément dans le couloir.

Pjanic (3,5) : hors sujet. Sa justesse technique, son habituel point fort, n’était pas au rendez-vous.

Gonalons (4) :
très exposé face aux contres à répétition des Lisboètes, il n’a pu endiguer la déferlante rouge.

Gourcuff (4) : très joli but, mais pas dans le bon tempo dans le jeu. Malgré quelques bonnes orientations, il a souvent peiné aux abords de la surface adverse.

Bastos (4) : irrésistible au match aller, le Brésilien a été l’ombre de lui-même dans cette rencontre. Ne trouvant pas la solution, ni à gauche, ni à droite.

Briand (4) : deux buts inscrits en dix minutes (refusés), et puis plus rien, malgré une belle débauche d’énergie.

Pied (4) :
un superbe contrôle orienté sur la plus belle action lyonnais. Et… c’est tout.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)