PSG : les sanctions pour la banderole anti Ch’tis

Les cinq supporters du Paris Saint-Germain qui étaient accusés par la justice d’avoir brandi la banderole anti-Ch’tis (“Pédophiles, chômeurs, consanguins : bienvenue chez les Ch’tis”) pendant la finale de la Coupe de la Ligue 2008 contre le RC Lens au stade de France s’en sortent plutôt bien.

Trois supporters sanctionnés pour la banderole anti-Ch'tis

A en croire une information diffusée sur le site du quotidien Le Parisien, les peines (prison avec sursis et interdictions de stades très longues) requises par le procureur Loïc Pageot n’ont pas vraiment eu d’impact. Ce vendredi, le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a simplement décidé d’infliger un an d’interdiction de stade et des amendes allant de 300 à 600 euros pour trois des individus concernés. Étant donné que l’affaire date déjà de quelques années, on peut penser que tout ce beau monde pourra bientôt revenir au Parc des Princes et ailleurs sans problèmes…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)