Cavani, nouveau héros de San Paolo

Arrivé en juin dernier en provenance de Palerme pour la coquette somme de 16 millions d’euros, l’attaquant uruguayen Edinson Cavani fait chavirer de bonheur tout Naples grâce à ses (nombreux) buts ô combien importants. Co-meilleur buteur de Serie avec Antonio di Natale, le “Matador” ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin…


Cavani, nouveau chouchou de San Paolo.

Tu es la vie, tu es ma vie“, sur un air bien connu en Italie, voilà le privilège dont jouit depuis maintenant plusieurs semaines Edinson Cavani à Naples. Auteur d’un fantastique triplé contre la Juventus de Turin le week-end dernier en championnat (3-0), le buteur uruguayen est, à n’en pas douter, l’une des plus belles réussites en matière de transfert cet été. Arrivé à l’été 2007 à Palerme dans l’anonymat le plus total, le longiligne attaquant sud-américain (1m84) a subitement mis toute l’Italie à sa botte.

Après une Mondial en dent de scie du fait de son repositionnement sur un coté, la paire Diego Forlan-Luis Suarez étant préférée par Oscar Tabarez, Cavani est revenu de vacances avec la ferme intention de changer de statut. Exit Palerme donc où il avait laissé un excellent souvenir et direction la bouillante ville de Naples, en quête d’un attaquant robuste capable de faire chavirer le non moins volcanique Stade San Paolo, orphelin depuis de trop nombreuses années d’émotions fortes. Acheté la bagatelle de 16 millions d’euros, Cavani avait l’embarras du choix, l’Inter Milan, Tottenham ou encore Manchester City avait un oeil sur lui.

Il vole la vedette à Lavezzi

Mais Cavani a préféré mettre de côté ses propositions, pour répondre favorablement à Naples qui présentait un projet ambitieux. Et banco pour le SSC puisque Cavani ne s’arrête plus de marquer en Serie A, en témoignent ses 13 banderilles inscrites en 19 rencontres, à égalité avec le vieux briscard Antonio di Natale. Très adroit de la tête – la Juve s’en souvient encore – Edinson Cavani est un véritable renard des surfaces, prêt à surgir dès que l’occasion se présente.

“El Matador” – surnom du joueur – a même chipé la vedette à l’autre chouchou du public, l’Argentin Ezequiel Lavezzi. Mais ce dernier ne semble pas s’en offusquer dans les colonnes du Corriere dello Sport: “C’est un grand professionnel, il se rend disponible pour l’équipe et fait de grands sacrifices. Il le mérite. Je ne suis pas jaloux, j’ai beaucoup d’affections pour lui. Aujourd’hui, Naples devrait profiter de cette période qui est bénéfique pour elle.” Et les Azzurri devraient suivre les conseils avisées de son attaquant de l’Albiceleste, qui espère voir Cavani garder son rythme de buteur effréné, pour que Naples retrouvent les sommets de la Serie A.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)