L’OM entame un cycle basé sur la formation

Vendredi prochain, les dirigeants de l’Olympique de Marseille vont inaugurer le nouveau centre de formation. Le président Jean-Claude Dassier mise beaucoup sur cette politique de jeunes pour construire le futur du club de la Canebière.

La formation revient au goût du jour à l'OM

Il faut reconnaître que pendant de (trop ?) nombreuses années, les gestionnaires qui se sont succédés à l’OM n’ont pas beaucoup misé sur le vivier provençal pour renforcer à terme l’équipe première. “La région de Marseille est une grande terre de football et nous n’y avons pas obtenu ce que nous pouvions obtenir, parce que nous n’avions pas l’outil indispensable pour séduire des jeunes qui viennent y recevoir l’enseignement du football et des valeurs qui doivent l’accompagner”, a raconté Jean-Claude Dassier dans le journal La Provence. Aujourd’hui, l’objectif est d’intégrer de plus en plus de jeunes dans l’effectif professionnel. “Grâce à l’investissement de Robert Louis-Dreyfus, nous avons maintenant un bâtiment, de l’enseignement, des techniciens, Didier et José vont suivre cela de très près; il faut qu’on puisse régulièrement, peut-être pas chaque année, mais presque, intégrer trois, quatre jeunes au groupe pro”, a-t-il analysé.

Nasri est un très bon exemple

Cette nouvelle stratégie devrait permettre à l’Olympique de Marseille de consolider ses finances car bien évidemment, le fait de former intégralement un jeune élément coûte beaucoup moins cher que l’achat d’une star du football mondial. En plus de cela, il est possible de faire une grosse plus-value lorsque le footballeur concerné est revendu plus tard. “Ça n’empêche pas l’OM d’aller recruter Pierre, Paul ou Jacques pour occuper tel ou tel poste précis, mais globalement, il faut rééquilibrer l’économie de l’OM entre la masse des transferts et les joueurs formés, pour une double raison : les utiliser pendant quelques années et s’ils continuent de progresser, les revendre pour profiter à notre économie. Je n’invente rien, le passé le prouve, avec Nasri et d’autres.” Durant le mois de juillet 2008, le transfert de Samir Nasri à Arsenal avait rapporté 16,8 millions d’euros aux Phocéens. “Les Minots” vont prendre le pouvoir à l’OM et les supporters seront sans doute fiers d’encourager des gamins qui ont tout donné afin de fouler la pelouse mythique du Stade Vélodrome.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)