Arbitre-Larqué : “Un bordel sans nom”

La grogne monte du côté de l’arbitrage français, et plus particulièrement chez les hommes en noir de la Ligue 1, qui ont décidé de décalé le coup d’envoi des matches d’un quart d’heure.

Jean-Michel Larqué

Dans cette cacophonie ambiante, le consultant pour RMC Jean-Michel Larqué a donné son avis sur la question, fustigeant le mode de fonctionnement du corps arbitral dans l’Hexagone, où les peines ne sont pas les mêmes que l’on soit arbitre amateur ou professionnel: “Je ne doute pas un seul instant que les arbitres ne sont pas touchés par ce qu’ils entendent tous les jours. En amateur, où les arbitres sont beaucoup moins protégés, si un joueur bouscule un arbitre, c’est deux ans de suspension pour le fautif. Il y a un barème. La commission de discipline doit s’en tenir à ce barème.

“Jean-Mimi” ajoute également que la Fédération française de football doit se pencher rapidement sur la question: “De manière que je comprends les arbitres qui réagissent aux critiques, c’est normal aussi qu’ils réagissent quand on leur dit qu’on dit qu’un joueur ne prend que six mois au lieu de deux ans. C’est toute la problématique de la FFF. On ne comprend plus rien. C’est un bordel sans nom. Quand les barèmes ne sont pas appliqués c’est comme si un arbitre officiait sans se soucier des règles du jeu. C’est la même chose.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)