Nice-Lens : Roy s’en contente, Bölöni est déçu

A l’issue d’un match sans saveur, l’OGC Nice et le RC Lens se sont séparés sur un score nul et vierge (0-0). Les deux entraîneurs n’ont pas la même appréciation après ce résultat.

Dans l’ensemble, le technicien des Aiglns Éric Roy se contente largement de ce point obtenu face à un concurrent direct pour le maintien en Ligue 1. « Je n’ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs, ils sont allés au bout de leurs forces. Cinq ou six étaient en très grande difficulté physique à partir de la 70e minute mais ils ont tenu. Nous avons payé les efforts de Saint-Étienne et Reims. Nous laissons Lens cinq longueurs derrière nous, c’est l’essentiel. Compte tenu du contexte, trois matches en sept jours, des blessés, je me satisfais de ce point », a-t-il fait savoir.

Pour sa part, Laszlo Bölöni trouve que son équipe des Sang et Or manque cruellement de réalisme sur le plan offensif. « Je suis un peu déçu. Un nul à l’extérieur, dans l’absolu, c’est plutôt un bon résultat. Mais dans notre situation, ce n’est pas suffisant. Au début, notre possession de balle a été bonne mais nous n’avons pas été assez tranchants pour être menaçants. Nous avons quand même commis trop de fautes techniques dans ce match sous pression. Quand j’ai repris cette équipe lensoise, on parlait surtout du trop grand nombre de buts encaissés. C’est le secteur le plus facile à améliorer et nous l’avons bien corrigé. Mais il reste l’autre versant, le secteur offensif », a-t-il analysé.