Un gardien mexicain dans la capitale ?

Avec l’arrivée d’investisseurs qataris, le PSG devrait s’offrir un mercato comme il n’en a pas connu depuis des lustres. A la recherche d’un gardien talentueux et expérimenté pour la saison prochaine, les dirigeants multiplient les pistes, jonglant dangereusement entre rumeurs alléchantes et hypothèses crédibles.

En l’espace d’un mois, le PSG a perdu ses deux gardiens. Grégory Coupet à la retraite, Apoula Edel poussé vers la sortie, les cages parisiennes cherchent un nouveau locataire. Le profil désiré s’inscrit dans le renouveau sportif du club parisien, qualifié pour la deuxième saison consécutive en Coupe d’Europe (une première depuis la saison 2002/2003). L’heureux élu devra être expérimenté, talentueux, peu coûteux et de préférence familier du championnat de France. Une manière d’éviter d’emblée de perdre du temps avec des éléments n’ayant pas les épaules pour s’imposer dans la capitale, même si le portrait-robot demeure encore très vague.

On pensait que le dossier était bouclé avec la déclaration en fin de championnat de Nicolas Douchez, annonçant son départ du Stade Rennais et sa ferme intention de découvrir Paris. Sauf que rien n’est signé, et que les choix continuent de ce fait à se multiplier à vitesse grand V. De l’ex-gardien breton à Stéphane Ruffier en passant par David Ospina, les pistes ne manquent pas, accentuées par les situations sportives pas toujours favorables des clubs où évoluent ces joueurs (Monaco relégué, Nice club de bas de tableau, Rennes équipe encore trop tendre). On constate que même avec des moyens, le flou entoure toujours autant le recrutement du Paris Saint Germain, à moins de 24 heures du lancement du mercato.

Ochoa, la dernière rumeur à la mode

L’argent du Qatar n’aidant pas, les rumeurs s’étendent désormais au monde entier. ESPN Mexique fait même état d’un accord trouvé entre le club francilien et Guillermo Ochoa, international mexicain ! Difficile toutefois d’imaginer un gardien de cette trempe s’installer au PSG en même temps que Douchez ; ni l’un ni l’autre ne devrait en effet accepter une place sur le banc, ce qui ne fait qu’accentuer le brouillard autour de l’identité du futur titulaire. N’en déplaise à Robin Leproux, président du club, qui considère être dans les temps sur le recrutement, il serait bon d’accélérer car un effectif bouclé pour la reprise constituerait un avantage certain pour préparer la prochaine saison.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement