Gignac part en Italie pour se refaire la cerise !

Après avoir vécu une saison 2010/2011 compliquée (30 matches de Ligue 1 disputés, 8 buts) à l’Olympique de Marseille, André-Pierre Gignac avait dû soigner une pubalgie pendant l’intersaison.

André-Pierre Gignac

La poisse ou un problème d’hygiène de vie ? Après son passage sur le billard, l’ancien attaquant du Toulouse FC avait pu prendre part au stage de préparation à Saint Jean de Luz avec le reste de l’effectif phocéen. Mais encore une fois, son corps l’avait lâché avec de nouveaux problèmes au niveau des adducteurs… A plusieurs reprises, l’entraîneur de l’équipe provençale Didier Deschamps avait laissé entendre qu’André-Pierre Gignac n’avait pas forcément une attitude très professionnelle au sujet de son hygiène de vie.

Afin de remédier à ce problème, le staff de l’OM a accepté dixit La Provence d’envoyer l’international français en Italie afin que ce dernier fasse une cure dans la ville de Merano. Le natif de Martigues aurait accepté sans broncher de suivre un régime diététique pendant environ une semaine tout en faisant, en parallèle, un travail foncier conséquent et des exercices de kinésithérapie afin de ne plus être embêté par ses blessures musculaires récurrentes. Une personne qui suit ce dossier de près a confié que ce départ de l’autre côté des Alpes ne doit pas être considéré comme une sanction disciplinaire.

Gignac n’a plus le temps de tergiverser

Les objectifs du club et les siens sont concordants. Un objectif de poids a été fixé pour qu’il se libère physiquement. Tout a été fait d’un commun accord, en totale transparence. L’emballement médiatique qui se crée est étonnant. Cette cure correspond juste à l’évolution normale de sa phase de reprise et s’inscrit dans le protocole post-opératoire. A 25 ans, André-Pierre Gignac doit clairement se prendre en mains afin de revenir à son meilleur niveau. L’année passée, les gestionnaires de l’OM n’avaient pas hésité à débourser 16 millions d’euros afin de lui permettre de s’éclater au stade Vélodrome.

Aujourd’hui, force est de constater que celui que l’on surnomme “Dédé” a pris une longueur de retard sur ses concurrents directs dans l’effectif marseillais. En effet, Loïc Rémy et Jordan Ayew ont fait un bon début de saison et ils ont clairement marqué des points dans l’esprit de Didier Deschamps. Alors que l’Euro 2012 se profile dans moins d’un an pour l’équipe de France qui a bien débuté les éliminatoires, le temps presse pour le footballeur qui a débuté sa carrière au FC Lorient. Pour l’heure, le sélectionneur Laurent Blanc ne compte pas du tout sur lui en vue de ce rendez-vous important en Ukraine et en Pologne…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)