Ligue 1 : résultats de la 3e journée

Leader avant cette 3e journée, Toulouse a été accroché sur le terrain de Nice (1-1). Même résultat pour Bordeaux, qui menait pourtant devant Auxerre (1-1). Enfin Dijon a signé la première victoire de son histoire en Ligue 1 devant Lorient (2-0).

Bordeaux 1-1 Auxerre
Bordeaux peut s'en mordre les doigts. Les Girondins avaient toutes les cartes en main pour signer un premier succès cette saison. Gouffran avait logiquement ouvert le score (22e), et les joueurs de Francis Gillot dominaient les débats contre des Auxerrois en difficulté, comme la semaine passée lors de la première mi-temps contre l'OM. Mais l'AJA compte dans ses rangs un homme providentiel : Alain Traoré. L'international burkinabé remettait les deux équipes à égalité sur l'une des premières réelles opportunités bourguignonnes (66e). Un joli but, le troisième en autant de journées, qui permet au milieu de terrain de s'emparer de la tête du classement des buteurs. A Auxerre la belle opération. A Bordeaux les regrets.

Dijon 2-0 Lorient
Ce 20 août 2011 restera gravé dans l'histoire de Dijon, qui a signé ce samedi son premier succès dans l'élite. Deux semaines après avoir bu la tasse devant Rennes (1-5) devant leur public, les Bourguignons se sont payés le scalp d'une autre équipe bretonne, Lorient. Thil (3e) avait rapidement mis les siens sur la bonne voie. Malgré l'expulsion de Meïté (42e), le promu a tenu bon. Et c'est finalement Jovial qui a libéré les siens en doublant la mise (88e), dans une rencontre heurtée, avec notamment un début de bagarre générale. Un succès qui permet aux joueurs de Patrice Carteron de quitter la zone de relégation.

Nice 1-1 Toulouse
Nice sera la lanterne rouge de la L1 à l'issue de cette journée. Et les Aiglons ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes. Mounier avait ainsi ouvert le score à la demi-heure de jeu (30e). Toulouse, leader invaincu du championnat jusqu'alors, trouvait toutefois les ressources nécessaires pour égaliser, sur un superbe retourné du jeune Régattin, en toute fin de match (90e). Mais dans le temps additionnel, Nice allait obtenir un penalty. Mouloungui, décevant dans le jeu, avait la victoire au bout du pied, mais voyait son tir arrêté par Ahamada, le portier toulousain. De quoi faire enrager le public niçois… Toulouse conserve la tête du classement en attendant toutefois les résultats de Montpellier, Saint-Etienne et Rennes, dimanche.

Ajaccio 1-1 Evian-Thonon-Gaillard
Ajaccio va devoir attendre pour sa première victoire de la saison. Les Corses pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score grâce à Sammaritano (8e), qui signait son deuxième but en une semaine après avoir déjà marqué contre Lyon. Mais Evian s'est accroché, et cela a fini par payer. Comme un symbole, c'est Bérigaud, formé à l'ETG, qui ramenait les deux équipes à égalité (75e). Un résultat frustrant pour l'ACA, qui ne décolle pas. Evian est de son côté toujours invaincu en L1 et squatte le haut du classement, avec une belle 6e place pour le moment.

Brest 1-1 Lyon

Lyon a ramené un bon nul de son déplacement à Brest (1-1), ce samedi, lors de la 3e journée de Ligue 1. Menés après l'ouverture du score de Lesoimier (12e), puis réduits à 10 suite à l'expulsion du jeune Koné (57e), les Gones ont finalement égalisé par l'intermédiaire d'un Gomis qui a confirmé sa bonne forme du moment (69e). Un résultat qui permet à l'OL d'être toujours invaincu cette saison.

Rémi Garde n'a toujours pas connu la défaite en match officiel sur le banc de l'Olympique Lyonnais. Et ce même si son équipe a été menée au score à chaque fois en quatre sorties depuis le début de la saison. Cette rencontre à Brest n'a pas dérogé à la règle. Lloris ne pouvait toutefois pas se reprocher grand chose sur la superbe frappe de Lesoimier (12e, 1-0). Plutôt séduisants face à Ajaccio (1-1) et surtout contre le Rubin Kazan (3-1), les Gones ont connu plus de difficultés. Les changements apportés par Garde dans son 4-4-2 n'ont pas tellement eu les effets escomptés. Belfodil, remplaçant de Briand sur l'aile droite, n'a pas brillé, et a été remplacé rapidement après le retour des vestiaires. Difficile pour cet attaquant de formation de se mettre en valeur à un poste qui n'est pas le sien… Quant à Pjanic, aligné en tant que milieu gauche, il n'a pas vraiment pesé.
Gomis frappe encore

Enfin le jeune Koné se rappellera de sa première en Ligue 1. Le milieu de terrain a été expulsé directement, suite à un tacle les deux pieds en avant sur Roux (57e). Menés au score et réduits à 10, les Lyonnais ont toutefois trouvé les ressources pour revenir dans la partie, grâce à Gomis. Déjà très bon contre Kazan, l'attaquant, suite à superbe enchaînement à l'entrée de la surface, remettait les deux équipes à égalité (69e, 1-1). Un bon résultat nul pour Lyon, bousculé surtout en première mi-temps, avant de se reprendre dans le deuxième acte. Tout doucement mais sûrement Lyon grappille. Avec cinq unités au classement, l'OL est le gros le mieux loti pour le moment en championnat. Un motif de satisfaction évident avant de se rendre à Kazan, mercredi, avec un ticket pour la phase de poules de la Ligue des champions à aller chercher.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)