Un pivot suédois pour renforcer l’attaque de Lyon ?

Depuis deux jours, on sait que Lisandro Lopez souffre officiellement d’une entorse au niveau de la cheville gauche et qu’il est par conséquent contraint de rester à l’infirmerie pendant une durée de quatre semaines. Un attaquant va-t-il venir à Lyon lors des dernières heures du mercato ?

Ola Toivonen

Garde ne s’affole pas pour autant. Même si le buteur argentin est un élément indispensable de son onze type, l’entraîneur des Gones Rémi Garde n’a pas l’air de s’inquiéter au sujet de sa longue indisponibilité. Dans son effectif, le technicien peut s’appuyer sur Bafetimbi Gomis qui a fait un bon début de saison mais aussi sur Jimmy Briand. En cas de nouveau pépin physique ou de méforme, l’ancien patron du centre de formation a aussi la possibilité de compter sur des jeunes prometteurs comme Alexandre Lacazette (20 ans), Ishak Belfodil (19 ans) ou encore Harry Novillo (19 ans) qui ont du talent à revendre.

Toutefois pour assurer le coup, les dirigeants de l’OL pourraient tenter d’obtenir la signature d’un nouvel attaquant supplémentaire. Après avoir renforcé le secteur défensif en validant les arrivées de Bakary Koné (Guingamp) et plus récemment de Mouhamadou Dabo (FC Séville), les Rhodaniens pourraient donner un dernier coup de collier avant la fin du mercato. Selon nos informations, le buteur du PSV Eindhoven Ola Toivonen serait bien placé sur les tablettes lyonnaises. L’international suédois qui est âgé de vingt-cinq ans n’a plus rien à prouver aux Pays-Bas. Après avoir pris ses marques en Hollande lors de la saison 2008/2009 (6 buts en 14 matches de championnat), ce pivot des temps modernes (1m91, 74kgs) a explosé lors des deux exercices suivants (13 buts en 2009/2010, 15 en 2010/2011).

Du beau monde à ses pieds

Depuis le coup d’envoi de la saison en cours, il a déjà trouvé le moyen d’inscrire trois buts en quatre matches et forcément sa cote a encore augmenté. En plus de Lyon qui suit sa situation de près, d’autres clubs européens ont également coché son nom. Il s’agit de Sunderland (Angleterre), de l’Udinese (Italie), de Villarreal (Espagne) et enfin de Wolfsburg (Allemagne). Le départ éventuel de Miralem Pjanic à l’AS Rome dans les heures à venir contre un chèque d’environ onze millions permettrait à n’en pas douter aux Gones de verser les huit millions réclamés par les décideurs du PSV Eindhoven. L’OL a-t-il suffisamment de temps pour affiner sa campagne de recrutement estival qui n’est pas très appétissante pour l’instant ? La réponse ne va pas tarder !

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)