Bordeaux : Gillot veut mettre des coups de pied au cul

L'entraîneur de Bordeaux, Francis Gillot, était remonté comme une pendule après la défaite de son équipe contre Saint-Étienne en Coupe de la Ligue (3-1). Le technicien aquitain considère que la majorité de ses joueurs ne savent pas ce qu'est le fighting spirit.

“Il y a un état d'esprit à changer. S'il faut des coups de pied au cul pour repartir, c'est grave. Cela veut dire qu'on ne peut pas se faire violence. Alors, on va enlever les ballerines, ils mettront les crampons, on va faire des duels tous les jours. Ce n'est pas un attaquant qui nous manque. C'est trois ou quatre joueurs. Aujourd'hui Bordeaux est redevenu une équipe normale. Si on fait des matches comme ce soir on va se retrouver en fin de tableau”, a prédit le technicien des Marine et Blanc selon Le Progrès.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement