Yoann Gourcuff aurait-il pu atterrir en Premier League ?

Pendant le dernier jour du mercato estival, les clubs ont mis les bouchées doubles afin de renforcer leurs effectifs ou encore se séparer d’éléments sur lesquels ils ne comptaient plus du tout. Yoann Gourcuff aurait pu être concerné par le jour le plus long !

Yoann Gourcuff

Un destin lié à celui de Pjanic ? Depuis le coup d’envoi de la saison, Yoann Gourcuff n’a pas disputé une seule rencontre officielle. Il faut dire que le milieu de terrain est passé sur le billard à la fin du mois de juillet. L’international français a subi une arthroscopie pour nettoyer sa cheville gauche qui le faisait souffrir depuis plusieurs semaines. Cette opération contraint le fils de Christian Gourcuff, qui est l’entraîneur de Lorient, à suivre un programme d’entraînement individualisé afin de ne pas tenter le diable. Si tout se déroule bien, il pourrait reprendre la compétition pendant ce mois de septembre même si le staff de l’OL n’a pas envie de précipiter les choses pour le moment.

Tandis que Yoann Gourcuff monte progressivement en puissance au centre d’entraînement de Tola Vologe, les dirigeants rhodaniens ont mis un point final à leur campagne de recrutement estival qui a mis du temps à décoller. En deux jours, ils ont enregistré les signatures du latéral polyvalent Mouhamadou Dabo (FC Séville) et du milieu de terrain Gueida Fofana (Le Havre). Ces deux joueurs rejoignent le défenseur central burkinabé Bakary Koné qui a été transféré de Guingamp récemment En parallèle, le milieu de terrain bosniaque Miralem Pjanic a été transféré à la surprise générale à l’AS Rome contre une indemnité de transfert d’environ onze millions d’euros.

Les Gunners auraient tenté leur chance

Si on se réfère à Infosport, Yoann Gourcuff aurait pu quitter le navire lyonnais… si l’ex-joueur de Metz n’avait pas signé chez les Giallorossi ! Visiblement, le board d’Arsenal voulait le faire venir en Angleterre via un prêt assorti d’une option d’achat. Il est impossible de savoir si réellement le footballeur formé à Rennes aurait pu éventuellement porter le maillot des Gunners. Une chose est sûre en revanche, il doit vite retrouver la grande forme car après une première saison décevante du côté de Gerland, son crédit est déjà largement entamé. Les supporters se demandent s’il fallait verser environ vingt-deux millions d’euros (plus des bonus divers) aux décideurs de Bordeaux pour le faire venir dans le Rhône il y a un an…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)