Le Top 10 des transferts en France !

Le mercato estival est terminé pour de bon même si chaque club français peut encore engager un joker pour se renforcer. Il est temps d’établir le Top 10 des transferts dans l’Hexagone sur le plan financier ! (bonus non compris)

Javier Pastore

1er : Javier Pastore (42 millions d’euros, Palerme => PSG)

C’est la GROSSE sensation de ce marché des transferts estival 2011. Contre un chèque d’environ 42 millions d’euros, les dirigeants qataris du PSG ont réussi à offrir sur un plateau Javier Pastore à leurs supporters. Son élégance technique et son intelligence de jeu ont déjà conquis tout le monde au Parc des Princes. L’Argentin a prouvé dans le Calcio italien qu’il est une étoile montante du football mondial. A 22 ans, l’ancien joueur de Palerme a tout pour devenir l’une des attractions principales de la Ligue 1 aux côtés de Lisandro Lopez (Lyon) ou encore d’Eden Hazard (Lille).

2ème : Kévin Gameiro (11 millions, Lorient => PSG)

Depuis qu’il a quitté son club formateur (Strasbourg), Kévin Gameiro n’a jamais cessé de progresser sur le terrain… et au niveau de ses statistiques. Onze buts marqués en championnat lors de la saison 2008/2009, dix-sept en 2009/2010 et vingt-deux lors du dernier exercice : le compte est bon pour l’ex-buteur de Lorient souvent comparé à l’illustre Jean-Pierre Papin. Depuis qu’il a signé au PSG, l’international français a déjà trouvé le chemin des filets à trois reprises en quatre matches de Ligue 1. Il a totalement éclipsé le reste de ses partenaires qui évoluent au même poste que lui (Hoarau, Erding et bien sûr Luyindula)… et le meilleur est encore à venir !

3ème : Dimitri Payet (9 millions, Saint-Étienne => Lille)

Après avoir réussi un début de saison 2010/2011 tonitruant avec Saint-Étienne, Dimitri Payet s’est clairement endormi sur ses lauriers au coeur de l’hiver. Pire encore, le milieu offensif formé à Nantes a tenté un bras de fer risqué avec les dirigeants stéphanois pour signer au PSG durant le mois de janvier. Finalement, le joueur qui possède un bagage technique impressionnant s’est remis au travail il a fait une fin de saison convenable avec les Verts. Son transfert vers Lille a été bouclé assez rapidement et désormais il doit prouver en Ligue 1… mais aussi en Ligue des champions qu’il est capable d’élever encore son niveau de jeu et surtout d’être beaucoup plus régulier.

4ème : Blaise Matuidi (8 millions, Saint-Étienne => PSG)

Après avoir fait le bonheur de Saint-Étienne pendant quatre saisons, Blaise Matuidi a décidé de franchir une étape supplémentaire dans sa carrière en rejoignant le PSG. Au fil des saisons dans le Forez, le milieu de terrain infatigable a pris de la bouteille et il deviendra rapidement un pion essentiel dans l’équipe type d’Antoine Kombouaré. L’international français est âgé de 24 ans et ses plus belles années sont sûrement devant lui. Blaise Matuidi fait assurément partie des meilleurs milieux récupérateurs du championnat de France et même si certains supporters parisiens sont encore sceptiques à son sujet, nul doute que le joueur formé à Troyes mettra vite tout le monde dans sa poche.

5ème : Jérémy Ménez (8 millions, AS Rome => PSG)

Après une pige de trois ans en Italie, Jérémy Ménez a choisi de quitter l’AS Rome et de revenir s’exprimer en France. L’attaquant qui a pris une autre dimension chez les Giallorossi rêvait depuis longtemps de jouer au PSG. Le natif de Longjumeau (Essonne) a rejoint la capitale pour participer au projet colossal des décideurs qataris qui veulent faire du club francilien une référence en Europe. Le prodige de la génération 1987 est capable de mettre le feu au Parc des Princes même s’il ne doit pas tomber dans l’individualisme à outrance. Dans la perspective de l’Euro 2012 avec l’équipe de France, ce come-back dans l’Hexagone est évidemment primordial pour Jérémy Ménez qui est pour l’instant dans le bon wagon.

6ème : Mohamed Sissoko (7 millions, Juventus Turin => PSG)

Même s’il accuse un gros retard sur le plan physique, Mohamed Sissoko est clairement une recrue importante du PSG. La puissance athlétique du joueur formé à Auxerre (1m87, 81kgs) devrait permettre de muscler l’entrejeu même si Blaise Matuidi et Clément Chantôme ont fait un bon début de saison dans des registres complètement différents. Après trois expériences mitigées à l’étranger (Valence, Liverpool et la Juventus Turin), l’international malien a envie de prendre sa revanche en Ligue 1 et l’entraîneur parisien Antoine Kombouaré compte énormément sur lui à court ou moyen terme.

7ème : Emmanuel Rivière (6 millions, Saint-Étienne => Toulouse)

Emmanuel Rivière franchit doucement mais sûrement les étapes qui lui permettront de devenir à terme un excellent attaquant. Après avoir débuté sa carrière à Saint-Étienne (8 buts en 2009/2010, idem en 2010/2011), l’attaquant qui est titulaire en équipe de France Espoirs a pris une drôle de décision cet été. Plutôt que de continuer son parcours chez les Verts, le Martiniquais a réclamé un bon de sortie à ses dirigeants pour signer… à Toulouse. Chez les Violets, Emmanuel Rivière va tenter de confirmer ses bonnes dispositions et surtout d’améliorer ses statistiques.

8ème : Alou Diarra (5 millions, Bordeaux => Marseille)

Depuis déjà plusieurs saisons, Didier Deschamps voulait recruter Alou Diarra. En plus de son impact physique considérable, l’ex-milieu de terrain de Bordeaux est devenu un leader incontestable sur et en dehors du terrain. La perspective de retrouver la Ligue des champions avec l’OM a beaucoup compté. Désormais, l’international tricolore doit retrouver son niveau de jeu et oublier les derniers mois qui ont été pénibles en Aquitaine. A 30 ans, son arrivée à Marseille représente à n’en pas douter l’un des derniers grands défis de sa carrière professionnelle.

9ème : Julien Féret (4 millions, Nancy => Rennes)

Même s’il se sentait très bien à Nancy, Julien Féret avait clairement une revanche à prendre du côté de Rennes. Formé en Bretagne, le milieu de terrain s’était fait recaler par les dirigeants au moment de plonger dans le grand bain de la Ligue 1 lors de l’été 2003. Le natif de Saint-Brieuc a su relever la tête avec des passages remarqués à Cherbourg, Niort, Reims et enfin Nancy. En Lorraine, il est devenu un maillot essentiel de l’équipe alors entraînée par Pablo Correa. Désormais, son objectif est de s’imposer durablement chez les Rouge et Noir afin de prouver à tout le monde qu’il a bien mérité d’avoir une seconde chance…

10ème : Umut Bulut (3,8 millions, Trabzonspor = > Toulouse)

Afin de renforcer leur ligne offensive, les dirigeants de Toulouse ont choisi de miser une belle somme d’argent sur Umut Bulut. Après cinq années passées à Trabzonspor, le buteur turc a choisi de poser ses valises chez les Violets. Pour l’instant, il a marqué un but en quatre matches mais sa période d’adaptation au style de jeu pratiqué en Ligue 1 n’est pas encore terminée. A 28 ans, Umut Bulut veut prouver à tout le monde qu’il est capable de s’imposer dans un championnat relevé où la rigueur tactique défensive est essentielle.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)