OM : Anigo reparle d’Amauri et de Gignac

Alors que les dirigeants marseillais avaient un oeil avisé sur lui, l’échec des négociations pour un départ d’André-Pierre Gignac les ont conduits à revoir leurs positions.

Une situation qui n’est finalement pas plus mal, si l’on en croit le directeur sportif marseillais, José Anigo. Interrogé sur RMC, ce dernier ne cache pas que le joueur italien s’est montré gourmand dans le mercato, considérant peut-être que le club phocéen était pris à la gorge à quelques heures de la fin du marché. « Amauri voulait venir mais après, il a fait un peu de surenchère. C’est monté et ça ne s’est pas fait. » Dans le même temps, le dirigeant marseillais explique pourquoi les négociations avec Fulham ont échoué concernant l’ancien attaquant toulousain.

« Avec Fulham, il y avait des accords mais tout n’était pas réglé. On se rapprochait de l’heure limite. Pour ne pas prendre de risques, on a arrêté les négociations et André-Pierre Gignac est rentré à Marseille. Il était OK pour aller à Fulham. Ça avait l’air de lui plaire. Mais il revient avec de bonnes intentions. On s’est parlé et son intention est de continuer son parcours, de faire son petit bonhomme de chemin. » Le joueur n’a plus qu’à faire mieux que la saison dernière, au cours de laquelle son bilan atteignit péniblement les 8 buts en 30 rencontres de championnat…