Bilan mercato Premier League (1/5) : Manchester United

Le champion d’Angleterre en titre a effectué un recrutement vraiment ciblé en misant des sommes conséquentes sur trois joueurs de qualité. Les Reds Devils espèrent ainsi conserver leur suprématie en Angleterre et bien sûr remporter la Ligue des champions.

David de Gea

Ferguson ne lâchera jamais le morceau. Le 27 mai 2009, l’équipe de Manchester United avait été vaincue en finale de la Ligue des champions par le FC Barcelone (2-0). Le manager des Red Devils, Sir Alex Ferguson, n’a jamais digéré cette défaite face aux Blaugrana alors qu’il ne restait plus qu’une marche à monter pour obtenir le sacre européen. Afin de ne pas revivre le cauchemar de Rome une seconde fois, le technicien écossais avait demandé à ses assistants d’étudier à la loupe les matches des Catalans pour connaître les joueurs de Josep Guardiola par coeur et de trouver des failles dans leur style de jeu. Deux ans plus tard, l’heure de la revanche avait sonné. Le théâtre de l’exploit attendu par tout un peuple était le stade de Wembley qui accueillait pour l’occasion plus de 87.000 spectateurs enthousiastes. Encore une fois, Manchester United n’a pas été en mesure d’inquiéter sérieusement les coéquipiers de Lionel Messi qui se sont imposés logiquement (3-1).

De Gea succède à un monstre sacré

Comme si cela ne suffisait pas, le gardien de but légendaire Edwin van der Sar et le milieu de terrain Paul Scholes ont choisi de mettre un terme à leurs carrières exceptionnelles à l’issue de la saison. Tous les observateurs attendaient donc avec beaucoup d’impatience le mercato estival afin de voir ce qu’allait faire Sir Alex Ferguson. Ce dernier a clairement fait le choix de la qualité au détriment de la quantité. Dans un premier temps, le board des Red Devils a beaucoup réfléchi afin de trouver un dernier rempart de classe mondiale. Finalement, le choix s’est porté sur David de Gea qui a fait des prestations solides avec l’Atletico Madrid même s’il n’est âgé que de 20 ans.

Son profil ressemble à celui du Néerlandais Edwin van der Sar même s’il a besoin d’une période d’adaptation légitime afin de prendre la mesure du défi qui l’attend en Angleterre. Certains lui reprochent déjà son manque d’expérience, sans oublier le prix de son transfert qui est de l’ordre de 20 millions d’euros, mais le joueur espagnol se moque bien de tout cela. Son seul objectif est de construire sa légende pas à pas et bien entendu de laisser à bonne distance sa doublure danoise Anders Lindegaard qui rêve, pour sa part, de marcher sur les traces de son illustre compatriote Peter Schmeichel à Manchester United.

Phil Jones, un pari pour l’avenir

Pour préparer la succession de Rio Ferdinand qui accumule les pépins physiques, Sir Alex Ferguson n’a pas hésité à débourser environ 19,3 millions d’euros pour s’attacher les services de Phil Jones. En France, ce défenseur central n’est pas très connu du grand public alors qu’en Angleterre, sa cote augmente sans arrêt. Il faut dire que le gamin qui a débuté sa carrière professionnelle à Blackburn a déjà montré une belle assurance en dépit du fait qu’il soit seulement âgé de 19 ans. L’ancienne vedette des Rovers est déjà considérée comme un titulaire quasiment inamovible par le staff des Red Devils car il affiche une maturité étonnante pour son âge et il n’hésite jamais à prendre ses responsabilités sur le terrain.

La mobylette anglaise enfin dans le grand bain

Après avoir fait ses classes à Watford, Ashley Young a vraiment explosé à Aston Villa. Très peu de joueurs anglais peuvent se vanter d’être aussi tranchants et incisifs que le milieu offensif sur le côté droit ou gauche. A 26 ans, le natif de Stevenage a décidé de quitter les Villans et de rejoindre le premier très grand club de sa carrière professionnelle en signant à Manchester United. Les 18 millions d’euros investis sur lui pendant le mercato montrent bien à quel point Sir Alex Ferguson voulait le faire venir à Old Trafford. Même s’il aura fort à faire avec des concurrents comme Nani, Ryan Giggs ou encore Luis Antonio Valencia, Ashley Young est capable de s’imposer dans le onze type sans sourciller car il a une mentalité de vainqueur.

Un échec retentissant pour Wesley Sneijder

Pour remplacer Paul Scholes, Sir Alex Ferguson voulait clairement recruter Wesley Sneijder. Le milieu de terrain de l’Inter Milan fait assurément partie des stars du football mondial. Après avoir tout remporté avec les Nerazzurri pendant la saison 2009/2010 (Ligue des champions, Serie A, Coupe d’Italie…), l’international néerlandais avait été royal pendant le Mondial en Afrique du Sud (défaite en finale des Oranje contre l’Espagne). Même s’il a un peu accusé le coup sur le plan physique la saison passée, le métronome de l’équipe lombarde aurait vraiment pu atterrir à Manchester United et il l’a reconnu récemment. “Nous avons eu plusieurs discussions. Mais l’Inter Milan a finalement vendu Samuel Eto’o (à l’Anzhi Makhachkala)… Ce club (Manchester United) est l’un des meilleurs du monde et ça n’aurait pas été une mauvaise chose d’aller là-bas mais en même temps, je n’ai pas envie de quitter l’Inter. Je me sens bien en Italie”, a-t-il raconté dixit le média AD.

Dans le sens des départs…

En parallèle des arrivées, le staff de Manchester United a également laissé partir de nombreux joueurs qui n’avaient aucune chance de gagner leur place au sein de l’équipe type. Les mouvements les plus importants concernent le défenseur John O’Shea (Sunderland, 4,5 millions d’euros), Gabriel Obertan (Newcastle United, 3,4 millions) ou encore Wesley Brown (Sunderland, 1,5 millions). Beaucoup de jeunes éléments ont été prêtés (Robert Brady, Ritchie De Laet, Samuel Johnstone, Joshua King, Oliver Norwood, Ryan Tunnicliffe et Scott Wootton) ou vendus (Nicky Ajose, Joe Dudgeon et Corry Evans).

On retiendra que le milieu de terrain Owen Hargreaves a choisi de rejoindre librement le rival honni… Manchester City après avoir passé le plus clair de son temps à l’infirmerie pendant son séjour à United (2007-2011). De son côté, le jeune attaquant portugais Bébé a été prêté à Besiktas jusqu’à la fin de la saison 2011/2012. A priori, le club turc pourrait ensuite le conserver définitivement étant donné que son bail comporterait une option d’achat. Ce joueur qui avait posé ses valises à Old Trafford lors du mois d’aout 2010 contre un chèque d’environ 8,8 millions est une véritable énigme -voire même un flop complet- car il ne s’est jamais imposé outre-Manche.

A défaut d’avoir animé sérieusement le mercato estival, le manager de Manchester United Sir Alex Ferguson a misé sur la stabilité pour gagner des trophées majeurs cette saison. En dépit du fiasco Wesley Sneijder, le coach des Reds est convaincu d’avoir bien renforcé son effectif avec les arrivées de David de Gea, de Phil Jones et d’Ashley Young. Pour l’heure, le club mancunien occupe déjà la première place en Premier League avec un parcours parfait (9 points en trois matches) et au passage une victoire écrasante contre Arsenal (8-2 !) inoubliable. Qu’on se le dise, l’armada de United file déjà à toute allure vers les sommets !

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)