Wenger et Benitez évoquent le nouveau PSG

Enfin lancé en championnat grâce à deux victoires contre Valenciennes (2-1) et surtout sur la pelouse de Toulouse (1-3) lors des deux dernières journées, le PSG semble promis à une belle saison grâce à un mercato plus que copieux.

Arsène Wenger

Le club de la capitale de retour sur les sommets tutoyés dans les années 1990 ? On n’en est pas encore là mais nul doute que le rachat du Paris Saint-Germain début juin par des actionnaires qataris aux moyens illimités a de quoi changer le quotidien des joueurs rouge et bleu. Fort de neuf recrues de qualité et d’un directeur sportif (Leonardo) disposant d’un réseau de contacts plus qu’intéressant à travers le monde, le club de la capitale s’est donné les moyens d’avoir de nouvelles ambitions plus en adéquation avec son standing, à savoir une qualification régulière en Ligue des champions avec de préférence un titre de champion de France dès l’issue de la saison 2011/2012.

Epoustouflés par ce changement d’allure du Paris Saint-Germain, deux techniciens bien connus des championnats européens sont revenus sur cette équipe qui a souvent présenté ces dernières années l’anomalie d’être l’une des seules capitales non représentées au plus haut niveau européen (avec Berlin). Souvent associé au futur du PSG, Arsène Wenger promet un bel avenir au groupe d’Antoine Kombouaré, en exclusivité pour Eurosport. “C’est un investissement très intelligent de la part des Qataris. Je pense que le Paris-SG a moyen de dominer en France dès cette saison et qu’il ira plus loin ensuite. La capitale de la France mérite une grande équipe, c’est bien que cela soit arrivé.”

Dans le même temps, l’ancien entraîneur de Liverpool et de l’Inter Milan, Rafael Benitez, analyse de plus près le recrutement parisien, se montrant très optimiste quant aux qualités ajoutées à l’effectif professionnel du PSG. “J’attends avec impatience de voir Pastore évoluer avec Sissoko derrière lui. L’un peut donner de la liberté à l’autre. Lugano vient aussi d’arriver pour évoluer en défense centrale. Il faudra, avec ces très bons joueurs, atteindre un équilibre. Il faudra aussi que l’équipe enchaîne une série d’au moins trois victoires pour cumuler rapidement de la confiance.”

Le PSG ? Pas à l’ordre du jour

Elogieux envers la formation francilienne, les deux techniciens confirmés ont logiquement été interrogés sur la possibilité de débarquer à Paris dans les prochains mois, l’argent des Qataris ayant considérablement repoussé les frontières de l’impossible. Toutefois, ces derniers ont balayé cette hypothèse, notamment Arsène Wenger qui a sûrement autre chose à penser vu la situation délicate des Gunners. “Je viens souvent à Paris, j’aime venir à Paris, mais je suis très bien où je suis pour le moment.” Son homologue espagnol tient à peu de choses près un discours similaire : “Non, ce n’est pas vrai. Je suis encore à Liverpool avec ma famille et je suis très content comme ça pour le moment.” Des compliments d’entraîneurs chevronnés sans nouvelles menaces pour son poste, voilà qui doit faire chaud à coeur à Antoine Kombouaré…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)