Bilan mercato Serie A (1/5) : Milan AC

Après avoir fait le bilan du mercato pour les clubs anglais majeurs, place aux écuries du Calcio italien ! Pour commencer, nous allons nous arrêter quelques instants sur le recrutement du Milan AC qui n’a pas été transcendant.

Philippe Mexès

Sept années de disette avant le couronnement national. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Milan AC a eu toutes les peines du monde à remporter son 18e titre de champion d’Italie. Depuis 2004, le club lombard rêvait de revenir au sommet de l’autre côté des Alpes et il a fallu attendre la saison dernière pour voir le Milan AC recevoir une nouvelle couronne de lauriers. Au début de l’exercice 2010/2011, l’entraîneur Massimiliano Allegri s’appuyait clairement sur ses 4 Fantastiques : Ibrahimovic, Robinho, Pato et Ronaldinho. Mais au fil de la saison, le technicien lombard a bien vu qu’entre les blessures, les performances en dents de scie et le déséquilibre criant entre l’attaque et la défense, ce quatuor alléchant sur le papier n’était pas la bonne solution à moyen terme.

Le principal perdant dans cette histoire est sans aucun doute possible Ronaldinho. Le magicien brésilien a été refourgué à Flamengo en janvier dans son pays natal… où il a retrouvé le plaisir de jouer. Après le sacre en Serie A, le coach milanais a sollicité ses dirigeants pour qu’ils mettent encore une fois le paquet sur le plan financier afin de rajeunir l’effectif avec éléments de qualité. Malheureusement pour lui, les choses ne se sont pas passées tout à fait comme prévu. Impliqué dans de nombreux scandales en Italie, le président du Milan AC Silvio Berlusconi a souligné dès le coup d’envoi du mercato qu’il n’avait pas l’intention de dégainer le chéquier à tout va. Au final, le marché des transferts à San Siro a été bien plus calme que prévu.

Une défense bonifiée à moindre coût

Visiblement, le staff des Rossoneri a beaucoup apprécié l’apport du gardien de but Marco Amelia. Le portier qui était prêté par le Genoa au Milan AC pendant la saison 2010/2011 n’a disputé que 4 matches de Serie A… mais il a plutôt bien secondé le vétéran Christian Abbiati. Résultat, le club lombard a décidé de le conserver cet été en payant une indemnité de transfert d’environ 3,5 millions d’euros. Sans surprise, les Milanais ont aussi décidé de recruter deux défenseurs expérimentés. Il s’agit bien entendu du défenseur central français Philippe Mexès, qui a rendu son tablier à l’AS Rome après sept années de bons et loyaux services, ainsi que du latéral gauche nigérian Taye Taiwo qui évoluait à l’OM depuis le mois de janvier 2005. Sur le plan financier, le Milan AC n’a pas déboursé un seul euro pour faire venir ces deux éléments qui étaient libres de tout contrat en juin dernier !

Pas de superstar au milieu de terrain

A défaut d’avoir cassé leur tirelire pour engager un milieu de terrain de classe internationale, les décideurs milanais ont choisi de miser… 500.000 euros sur Antonio Nocerino. Ce footballeur qui venait d’effectuer trois saisons pleines à Palerme n’est pas très connu en France ou plus généralement en Europe. Pourtant son activité incessante dans l’entrejeu parle pour lui. En effet, celui qui est comparé depuis déjà plusieurs années à un certain Gennaro Gattuso va apporter sa générosité et sa science tactique… même si parfois il est bien trop rugueux sur le terrain. En marge de ce dossier réglé rapidement, les dirigeants du Milan AC ont réussi à attraper dans leurs filets Alberto Aquilani. Après son prêt d’une saison revigorant à la Juventus Turin, l’international italien craignait énormément de devoir cirer le banc à Liverpool en 2011/2012. Finalement, le joueur formé à l’AS Rome évitera ce cauchemar puisqu’il a été prêté en Lombardie avec une option d’achat fixée à environ 6 millions d’euros.

Garder la révélation ghanéenne

Kévin-Prince Boateng a impressionné tout le monde pendant son prêt chez les Rossoneri la saison passée. Le milieu de terrain a fait 26 apparitions en Serie A et inscrit 3 buts. Surtout, l’international ghanéen a prouvé qu’il peut s’imposer au sein d’un très grand club européen après des passages mitigés à Portsmouth, Tottenham, au Borussia Dortmund ou encore au Hertha Berlin. Du coup le prêt du footballeur africain, qui appartenait au Genoa sur le plan contractuel… même s’il n’a jamais joué pour le compte de cette écurie (!), a été converti en transfert définitif contre une somme estimée à 6,5 millions d’euros.

La pépite italienne attrapée au vol

La saison dernière, Stephan El Shaarawy avait accepté sans broncher d’aller s’aguerrir en prêt à Padoue. En seconde division italienne, le milieu offensif âgé de 18 ans a fait un tabac avec à la clef 7 buts en 25 matches de Serie B. Courtisé par les plus grands clubs transalpins suite à cette saison 2010/2011 impressionnante, le footballeur italien a finalement choisi de signer au Milan AC. Les Rossoneri n’ont pas hésité à miser environ 7,5 millions d’euros afin de parvenir à convaincre les décideurs du Genoa de lâcher prise. Même s’il n’est pas sûr d’être titulaire d’entrée de jeu, à moins bien sûr qu’il impressionne tout le monde au centre d’entraînement de Milanello, Stephan El Shaarawy incarne l’avenir au Milan AC.

Zlatan vient d’une autre planète

On l’oublie souvent mais Zlatan Ibrahimovic a remporté des titres de champion avec tous les clubs dans lesquels il est passé ! La tradition perdure puisqu’avec le Milan AC, il a été sacré avec ses coéquipiers champion d’Italie pour sa première saison passée chez les Rossoneri. En dépit de ses nombreuses facéties, comme par exemple frapper un coéquipier à l’entraînement par derrière (sic), l’attaquant suédois est vite devenu la superstar du club milanais. Même s’il a eu un gros coup de mou sur le plan physique après Noël, l’ancien joueur du FC Barcelone a tout de même inscrit 21 buts en 41 matches toutes compétitions confondues. En dépit de sa grande taille (1m95), Zlatan Ibrahimovic a encore mis en évidence sa technique et son élégance naturelle sur le terrain. A 29 ans, le footballeur qui a débuté sa carrière à Malmö est a u sommet de son art et il n’a sans doute pas fini de régaler les tifosi.

Quelques départs à retenir

Dix ans de fidélité sans faille et puis s’en va ! A défaut de trouver un arrangement sur le plan contractuel avec les gestionnaires du Milan AC, le milieu de terrain Andrea Pirlo a choisi de claquer la porte. Direction… la Juventus Turin qui l’a accueilli à bras ouverts sans payer d’indemnité de transfert. Chez les Bianconeri, le footballeur âgé de 32 ans tentera de prouver qu’il fait toujours partie du gratin mondial. La Vieille Dame tient sans doute son nouveau capitaine de route pour cette saison 2011/2012 et les tifosi piémontais sont aux anges avec cette recrue importante. En marge de ce dossier, les Milanais ont aussi cédé définitivement Marco Borriello à l’AS Rome en récupérant au passage environ 10 millions d’euros. Annoncé un temps au PSG, le buteur italien va tenter de confirmer sa bonne première saison chez les Giallorossi.

Un joueur moins connu a également quitter Milanello. Il s’agit du jeune milieu de terrain allemand Alexander Merkel qui ne voulait plus chauffer le banc de touche en Lombardie. L’ex-joueur du VfB Stuttgart a été prêté au Genoa avec au passage une option d’achat fixée à 4 millions d’euros. On retiendra aussi que Nicola Legrottaglie (Catane), Oguchi Onyewu (Sporting Lisbonne), Sokratis Papastathopoulos (Werder Brême), Massimo Oddo (Lecce), Marek Jankulovski (retraite) ou encore Digão (fin de contrat) ont également profité du mercato pour relever de nouveaux challenges.

A contrario de l’Inter Milan ou encore de l’AS Rome, le Milan AC a clairement misé sur la stabilité pour conserver son titre de champion et faire en parallèle un parcours plus honorable en Ligue des champions (élimination en 8e de finale par Tottenham la saison passée). Est-ce que cette recette va être savoureuse ou au contraire trop peu relevée ? Seul l’avenir le dira…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)