Bilan mercato Serie A (4/5) : AS Rome-Lazio Rome

Classées derrière les places qualificatives pour la Ligue des champions à l’issue de la saison 2010/2011, les deux formations de la capitale italienne, AS Rome et Lazio Rome, ont fait en sorte de limiter les conséquences de cette déception, si l’on se fie à leurs recrutements plutôt mouvementés.

Pablo Daniel Osvaldo

Des retouches pour la Lazio, la Roma perd Mexès

Une page s’est tournée du côté de la Roma. Privés de Ligue des champions pour la première fois depuis des lustres, les Giallorossi savaient qu’ils s’exposaient au risque de voir quelques éléments de grande qualité prendre la poudre d’escampette. Cela n’a évidemment pas manqué, comme l’illustre le départ de Philippe Mexès, présent à la Roma depuis l’été 2004, et qui a choisi de rejoindre le Milan AC, laissant un grand vide pour Luis Enrique. Son transfert a toutefois été compensé par l’arrivée en prêt avec option d’achat du jeune international danois de 22 ans (19 sélections), Simon Kjaer. A noter également l’arrivée gratuite de Gabriel Heinze, guerrier argentin passé par le PSG et l’OM, pour remplacer John Arne Riise (parti à Fulham), et le départ de Marco Motta, pour qui la Juventus Turin a levé l’option d’achat de 3,75 millions d’euros. Enfin, le gardien brésilien Doni est parti au terme de son contrat, remplacé par une sommité à ce poste, à savoir le portier néerlandais Maarten Stekelenburg, chipé à l’Ajax Amsterdam.

Du côté de la Lazio, un changement notable est également survenu pour l’arrière-garde du groupe professionnel. Après trois saisons à se familiariser avec les exigences spécifiques du championnat italien, réputé pour sa rigueur défensive, avec le club romain, Stephan Lichtsteiner a changé de tunique contre un chèque de 10 millions d’euros. Désormais joueur de la Juventus Turin, le latéral suisse a rendu la défense d’Eddy Reja bancale, jusqu’à l’arrivée en provenance du Genoa du latéral droit sénégalais Abdoulay Konko, pour lequel il a tout de même fallu débourser 5 millions d’euros. A lui désormais de faire oublier les performances positives et régulières alignées par l’international suisse. Enfin, la Lazio s’est séparée du gardien uruguayen Fernando Muslera, transféré jusqu’en juin 2016 au sein du club turc de Galatasaray, et remplacé par Federico Marchetti, international italien arraché contre 6,5 millions d’euros au Genoa.

La Roma chamboule son milieu, la Lazio plus calme

Avec l’arrivée de Luis Enrique, les chambardements au milieu de terrain n’ont pas manqué : le nouvel entraîneur veut imprimer sa patte et il l’a bien fait comprendre. Exit donc Jérémy Ménez, rapatrié en France grâce aux nouvelles possibilités financières du PSG, et place à trois nouvelles têtes pour renforcer le milieu : Fernando Gago, prêté par le Real Madrid qui ne compte pas tellement sur lui, Erik Lamela, nouvelle pépite argentine de 19 ans partie d’Amérique du Sud suite à la relégation de River Plate (le club argentin ramasse 12 millions d’euros au passage) et Miralem Pjanic. Concernant ce dernier, les négociations sont arrivées très tardivement, prenant de court des dirigeants rhodaniens qui se sont finalement inclinés devant une offre cash de 10,5 millions pour leur milieu bosniaque de 21 ans pourtant promis à un avenir glorieux.

Chez le voisin romain, la donne est toute autre puisque la discrétion a été de mise dans ce secteur de jeu. Dans les petits papiers de Galatasaray après avoir accepté de céder leur gardien Fernando Muslera, les dirigeants de la Lazio ont profité de cet avantage décisif pour finaliser l’arrivée de Lorik Cana. L’ancien joueur de Paris, Marseille et Sunderland ne cachait pas sa hâte de retrouver un championnat majeur du Vieux Continent, c’est désormais chose faite en espérant pour lui des retrouvailles chaleureuses avec la Coupe d’Europe. Dans le même temps, la Lazio s’est séparée de deux milieux offensifs n’entrant plus du tout dans ses plans, à savoir Mark Bresciano et Mourad Meghni, partis respectivement à UMM Salal et à Al Nasr Dubai au terme de leurs contrats.

L’attaque, chantier privilégié des deux clubs romains

Secouée en défense et au milieu, la Roma n’a pas été plus épargnée en attaque. Si le légendaire Francesco Totti n’est évidemment pas parti, malgré quelques mots durs échangés avec son nouvel entraîneur, Mirko Vucinic a pris le premier train pour Turin, devenant au passage l’une des plus belles prises estivales des Bianconeri. Affaiblis par le départ de l’international monténégrin, les Giallorossi ont frappé fort, subtilisant contre 12 millions d’euros le jeune Bojan au Barça en lui promettant un temps de jeu difficile à refuser à quelques mois de l’Euro, mais aussi en écrasant la concurrence et en déboursant pas moins de 15 millions d’euros sur le dossier Pablo Daniel Osvaldo. Enorme la saison dernière avec l’Espanyol Barcelone (13 buts en 24 matches), le joueur de 25 ans retrouve la Serie A, dix-huit mois après son départ de Bologne, en espérant s’installer durablement dans le championnat transalpin.

Comme son adversaire haï, la Lazio a considérablement changé l’apparence de son attaque. Malgré le bon travail de Mauro Zarate, les dirigeants du club ont tout de même fait le maximum pour multiplier leurs forces de frappe devant les buts adverses. C’est ainsi que l’expérimenté buteur allemand Miroslav Klose, libre de tout contrat, deuxième meilleur buteur en phase finale de Coupe du monde (14 buts, à une unité du Brésilien Ronaldo) s’est engagé dans la capitale italienne, quittant pour la première fois de sa carrière la Bundesliga. Dans la foulée, Djibril Cissé, ne supportant plus l’ambiance délétère des derbys en Grèce, a choisi de faire ses adieux au Panathinaïkos après deux saisons prolifiques, rejoignant son quatrième championnat après la France, l’Angleterre et donc la Grèce, avec dans le viseur un retour au premier plan et pourquoi pas une convocation à l’Euro 2012. Nul doute que le binôme franco-allemand, favori pour être titulaire depuis le prêt de Mauro Zarate à l’Inter Milan, fera très mal aux défenses de Serie A cette saison…

Voir par ailleurs :

Bilan mercato Serie A (1/5) : Milan AC
Bilan mercato Serie A (2/5) : Inter Milan
Bilan mercato Serie A (3/5) : Juventus Turin

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)