Rennes enfonce l’OM !

Rennes a réalisé une jolie opération en s’imposant sur la pelouse de l’Olympique de Marseille (0-1), ce samedi, en match décalé de la 5e journée de Ligue 1. Bien que dominateurs dans le jeu et au nombre d’occasions, les Marseillais sont tombés sur un grand Costil dans les buts bretons avant de se faire foudroyer par Kembo (76e). Marseille n’a toujours pas gagné cette saison en L1 et pourrait être relégable à l’issue de cette journée.

Pitroipa

La crise couve à Marseille, c’est désormais une évidence. Après cinq journées, l’OM court toujours après son premier succès en championnat. Et à trois jours de leur entrée en lice en Ligue des champions, on ne peut pas dire que les joueurs de Didier Deschamps se soient rassurés en mordant la poussière devant un Rennes ultra réaliste, qui a réalisé le hold-up parfait sur la pelouse du Vélodrome (0-1). Après une entame de match intéressante, avec notamment une grosse occasion de Rémy (15e), Marseille baissait le pied suite à la sortie sur blessure de Valbuena, remplacé par Amalfitano (22e). Bien en place, Rennes se montrait également dangereux, par Boukari (18e) ou Montano (40e). Au retour des vestiaires, la donne changeait. Marseille accélérait, et se procurait énormément d’occasions.

Mais en face, le show Costil débutait. Le gardien de Rennes, courtisé cet été par l’OM… pour être la doublure de Mandanda, a tout simplement écoeuré un à un les attaquants olympiens. Rémy (50e), Diarra (51e) ou Cheyrou (80e) se cassaient les dents sur le dernier rempart breton. Gignac, entré en jeu à la 56e à la place d’un Jordan Ayew décevant, allait permettre à Costil de continuer à briller. Revanchard après avoir était à deux doigts de quitter l’OM lors du dernier jour du mercato, l’ancien Toulousain voyait toutes ses tentatives repoussées (58e, 70e). S’ils se procuraient toujours autant d’occasions tout en démontrant une certaine maitrise dans le jeu, les Phocéens se montraient trop maladroits dans le dernier geste.

Et c’est totalement contre le cours du jeu qu’ils se faisaient punir par Rennes. Pitroipa avait déjà alerté une première fois Mandanda (71e). Puis sur un ballon de contre mal dégagé par l’arrière-garde phocéenne, c’est finalement Kembo, d’une frappe sèche à l’entrée de la surface, qui permettait à Rennes de glacer le Vélodrome (76e, 0-1). Un véritable coup de massue qui assommait totalement l’OM, qui échappait à l’humiliation en fin de match, Hadji ne concluant par un nouveau contre (90e +3). Le Vélodrome, après avoir chambré ses protégés avec des “Olé” à chaque passe rennaise, pouvait gronder au coup de sifflet final. Marseille se traine toujours dans les bas fonds du classement, après un zéro pointé dans la case victoire. L’OM pourrait même se retrouver relégable selon les résultats de Nice et Nancy, dimanche, à l’issue de cette 5e journée. On a connu des crises éclater pour moins que ça à Marseille…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)