Rennes braqué à Udinese

Le Stade Rennais a débuté sa campagne européenne par une défaite rageante sur la pelouse de l’Udinese après avoir pourtant mené au score (2-1). Mais le club breton n’a pas su convertir ses innombrables occasions quand les Italiens ont fait le dos rond et marqué au moment opportun.

Pitroipa

On est en apprentissage.” Frédéric Antonetti était donc dans le vrai. Supérieur techniquement et physiquement à l’Udinese, Rennes s’est incliné face au récent quatrième de Serie A alors que la victoire, au minimum, lui tendait les bras. Vainqueur de l’Olympique de Marseille au Stade Vélodrome (0-1) le week-end dernier, l’entraîneur corse avait décidé d’aligner une équipe remaniée dans le Frioul face à l’Udinese. Ainsi, Chris Mavinga retrouvait le couloir gauche et Youssouf Hadji était pour la première fois titularisé à la pointe de l’attaque bretonne.

Si Antonetti devait malheureusement opérer un changement tactique avec la sortie sur blessure de son capitaine Kader Mangane, victime d’une entorse de la cheville gauche, remplacé par Jean-Armel Kana-Biyik (14e), il fut rapidement rassuré par ses choix d’homme avec l’ouverture du score de Hadji. Recevant un magnifique ballon de Stéphane Dalmat, l’international marocain crucifiait le portier de l’Udinese d’un ballon placé dans un angle fermé (0-1, 18e).

Hadji dans tous les bons coups

Une ouverture du score qui concrétisait une belle entame de match des Bretons, pas gêné pour un sou par une formation transalpine très discrète. Rennes était même à deux doigts de corser l’addition après une excellent ballon de Hadji pour Jirès Kembo, mais celui-ci croisait trop sa frappe (24e). Hadji se mettait encore en valeur d’une belle tête, bien détournée par Handanovic (32e). Du côté du Frioul peut de choses à se mettre sous la dent, si ce net une tentative de lob de la part de Di Natale (34e). Pas dans son match, l’Udinese souffrait énormément face à une équipe rennais très physique et qui appliquait un pressing haut sur les joueurs.

Mais comme toute équipe italienne qui se respecte, il ne fallait qu’une occasion à Antonio di Natale pour revenir dans le match. Sur un très bon ballon en profondeur d’Abdi, dans le dos de Boye qui jouait mal le hors-jeu, l’international transalpin, 33 ans, trompait facilement Benoît Costil, qui n’avait pourtant rien à faire jusque-là (39e, 1-1). Rennes n’était pas abattu pour autant et Kembo, fort d’une belle interception, se présentait seul face à Handanovic et… oubliait Tettey seul dans l’axe, se fendant d’une frappe puissante bien stoppée par le portier international slovène. Frédéric Antonetti, pas mécontent de la prestation de ses hommes à la pause, n’était pas étonné de l’égalisation italienne : “Ils ont le métier, Di Natale n’est pas le meilleur buteur de Serie A pour rien, il suffit d’une seconde d’inattention. Je regrette qu’on ne soit pas assez efficace, c’est l’apprentissage, on en a besoin.”

Armero crucifie Rennes

De retour des vestiaires, la formation de Francesco Guidolin proposait un tout autre visage, plus offensif, avec une première frappe de Fabbrini qui obligeait Costil à s’employer (46e). Rennes, bousculé, n’abdiquait pas et Hadji, décidément dans tous les bons coups, trouvait le montant droit de Handanovic sur un centre au second poteau de Pitroipa (53e). Boukari, entré à la place du Burkinabè, gâchait une belle opportunité en envoyant le cuir dans les nuages alors qu’il était idéalement placé (61e). Rennes reprenait le dessus mais ne parvenait pas à concrétiser ses temps forts. Dalmat, puis M’Vila s’essayaient également (63e, 65e), sans réussite.

Et à force de manquer d’efficacité, l’Udinese était tout près de plier le match par deux fois, sans deux sauvetages du Colombien Montano sur sa ligne (72e, 73e). Et ce qui devait arriver arriva. Sur une balle en profondeur côté gauche d’Asamoah, Armero croisait à la perfection sa frappe pour tromper Costil, les pieds cloués au sol (83e, 2-1). Rennes, encore trop inexpérimenté sur la scène européenne, peut s’en vouloir de s’être fait avoir comme un bleu face à une formation d’Udine largement à sa portée. Il faudra rectifier le tir pour espérer gagner son premier match en phase de groupe d’Europa League…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)