Ménez en lettres capitales ?

Le PSG se rend sur la pelouse d’Evian-Thonon-Gaillard ce dimanche, à 17 heures, pour le compte de la 6e journée de Ligue 1. Une rencontre où Jérémy Ménez devrait être titulaire, comme c’est le cas depuis le début de la saison. Sifflé par les supporters malgré des statistiques honorables, Menez veut regagner le coeur des fans.

Jérémy Ménez

Jeudi, Jérémy Ménez a réalisé un rêve de gosse. En parachevant le succès parisien contre les Autrichiens de Salzbourg en Ligue Europa (3-1), le milieu de terrain a inscrit son premier but sous les couleurs du PSG au Parc des Princes. Une réalisation qui va lui permettre d’accélérer son opération auprès de supporters parisiens qui attendent beaucoup de lui. Beaucoup trop peut-être. Contre Lorient (1ère journée, 0-1) et Valenciennes (3e journée, 2-1), le public du Parc n’avait ainsi pas hésité à le siffler. La faute peut-être à une certaine nonchalance naturelle qui peut énerver. De quoi refroidir le natif de la région parisienne, qui a rejoint son club de coeur cet été avec de grandes ambitions.

Peut-être que les gens attendent plus de moi. Ça tombe bien, moi aussi, j’attends plus de moi. Je n’en veux à personne. A moi de me bouger les fesses pour donner encore plus“, avait-il ainsi expliqué dans les colonnes de L’Equipe concernant ces sifflets. L’ancien Sochalien a rapidement mis sa promesse à exécution. Contre Brest la semaine passée, il n’a certes pas livré une grosse prestation, à l’image de son équipe. Mais il a su se montrer décisif sur une accélération et un service inspiré pour Pastore sur le seul but du match. Sa troisième passe décisive de la saison en championnat, deux semaines après avoir inscrit son premier but, à Toulouse (1-3). Des statistiques plus qu’honorables pour celui qui a été titularisé lors des cinq rencontres de L1 cette saison par Antoine Kombouaré sur son aile droite.

Intéressante, son entente technique avec ses compères du secteur offensif que sont Nenê, Javier Pastore et Kevin Gameiro est encore en rodage. Mais l’international français se veut optimiste, que ce soit sur le plan personnel ou collectif. “Depuis le début de la saison, je monte en puissance. On m’a recruté pour ça, pour m’éclater, pour aider le club à aller le plus loin possible en championnat et en Ligue Europa, a-t-il expliqué sur le site de l’UEFA après le match contre Salzbourg.On a montré du beau jeu, c’est bien, il faut continuer comme ça. Une équipe ne se monte pas du jour au lendemain. En mouillant tous le maillot on peut arriver à quelque chose de beau.” Pour affronter Evian-Thonon-Gaillard, le PSG comptera une fois de plus sur Ménez. Ce dernier sait ce qu’il lui reste à faire, lui qui espère également être de la partie l’été prochain pour l’Euro avec les Bleus.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)