Flops du week-end : OM, Arsenal, Real, Dortmund, Torres

Après avoir vu les tops du week-end (Voir par ailleurs), voici les flops avec bien évidemment l’OM, lanterne rouge de la Ligue 1, Arsenal et Dortmund de nouveau défaits, le Real Madrid qui perd ses nerfs à Levante ou encore Fernando Torres, buteur, mais sacré vendangeur.

Fernando Torres
Flops du week-end

L’OM, c’est la crise !

Didier Deschamps attendait beaucoup de ce match face à l’Olympique Lyonnais. Il a bien dû être déçu depuis son banc de touche. Amorphe, à la rue défensivement, surtout César Azpilucueta (Voir les notes du match), la formation olympienne a une énième fois sombré en Ligue 1 avec sa troisième défaite de la saison en six matches. Pire encore, Marseille occupe la dernière place au classement, chose qui n’était plus arrivée depuis 2005. Malgré une composition plus défensive – la même qu’étrennée à l’Olympiakos en C1 -, l’OM n’a jamais été en mesure de réellement inquiéter Lyon à Gerland. Avant de recevoir Brest mercredi, Deschamps a donc énormément de boulot pour remobiliser des troupes au bord de la crise de nerfs. Car la crise, la vraie, est déjà installée à Marseille.

Fernando Torres gâche tout !

Il aurait pu être l’homme du renouveau de Chelsea face à Manchester United. Au lieu de cela, “El Nino” a été un pétard mouillé. Pétard mouillé car l’Espagnol a montré de bien belles intentions en première période, sans trouver la cible, face, il faut le dire, à un très bon David de Gea. Buteur au retour des vestiaires sur un bon service de Nicolas Anelka, tout juste entré en jeu, le buteur de l’Atlético de Madrid semblait avoir retrouvé la flamme, mais patatra ! Lancé idéalement par Ramires, Torres a loupé l’immanquable du week-end. D’un excellent appel, “El Nino” s’est débarrassé de De Gea mais a complètement foiré sa frappe alors que le but était vide (à voir ici). Un raté embêtant à 10 minutes du terme, qui aurait pu relancer les Blues. Ce sera pour la prochaine fois. Ou pas.

Arsenal, des nouveaux hommes mais les mêmes maux

Arsenal a une nouvelle fois été décevant, doux euphémisme. Face à Blackburn, une équipe pourtant largement à leur portée, les Gunners ont autant brillé offensivement qu’ils ont sombré défensivement, avec quatre buts encaissés dont deux malheureux contre leur camp de Song et Koscielny. Pire encore, le placement douteux d’André Santos et de Per Mertesacker sur le premier but des Rovers, signé Yakubu, remet déjà en questions le recrutement d’Arsène Wenger. A présent, Arsenal se retrouve à une très inquiétante 17e position, à déjà onze unités du leader, Manchester United. A ce rythme-là, l’année risque d’être bien longue pour Arsenal et ses supporters…

Klopp n’a plus le feu sacré à Dortmund

A croire que les équipes du groupe F de la Ligue des champions ont la scoumoune en ce début de saison. Après Marseille et Arsenal, c’est au tour du Borussia Dortmund d’avoir perdu son mojo. Impériaux l’an passé en Bundesliga, écrasant leurs adversaires les uns après les autres, les Borussen n’ont pas la même réussite cette saison. Avec pourtant peu de changement, si ce n’est le départ de Nuri Sahin au Real Madrid, élément moteur dans l’entrejeu, le BvB a conservé tous ses meilleurs joueurs. Mais privé de Götze et Barrios, Dortmund n’a plus la même allure et cela se ressent sur les résultats. Menant pourtant à la marque face à Hanovre après un but magnifique de Kagawa, le club de la Ruhr a sombré, encaissant deux buts coup sur coup en toute fin de rencontre.

Le Real perd ses nerfs à Levante

Le Real Madrid faisait le malin la semaine passée au moment de voir le FC Barcelone concéder le nul sur la pelouse de la Real Sociedad. Mais la formation merengue a été rattrapée par la patrouille dimanche, dans la banlieue de Valence, face à Levante (1-0). Dans un match qui avait tout du traquenard, les hommes de José Mourinho sont tombés dans le panneau et ont répondu bêtement aux provocations, à l’image de l’Allemand Sami Khedira, exclu après une échauffourée entre plusieurs joueurs. Au final, le Real Madrid perd trois précieux points dans son mano-à-mano avec le FC Barcelone qui repasse devant pour une petite unité. Mais la route menant au titre est encore longue et sinueuse, la preuve en est avec cette rencontre à oublier pour le Real Madrid.

Aurait pu être cité:

La magnifique boulette du gardien des Celtic Glasgow face aux Rangers lors du Old Firm, Dijon qui en prend 4 à Valenciennes, Bordeaux qui perd à Toulouse après avoir pourtant mené 0-2, Villarreal qui n’en finit plus de perdre et Lucio qui essuie son pied sur Stekelenburg…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)