Bastos, le retour de la gauche caviar à l’OL

L’Olympique Lyonnais a récupéré le fauteuil de la Ligue 1 à Montpellier après son net succès sur l’Olympique de Marseille (2-0) en clôture de la 6e journée de Ligue 1. Une victoire en partie due à la prestation de haute volée du Brésilien Michel Bastos, auteur d’une passe décisive pour Gomis et d’un but.

Michel Bastos

En l’espace d’une semaine, Michel Bastos a chassé tous les doutes qui étaient en lui, enfouis depuis quasiment une saison. Entre les blessures, certaines incompréhensions avec Claude Puel et un transfert avorté à la Juventus de Turin, l’international auriverde n’était pas dans des conditions optimales pour briller comme il a pu le faire voici deux saisons. Rémi Garde, conscient que son milieu gauche avait besoin de réconfort et, surtout, de certitudes, a pris les choses en main et a longuement discuté, de tout et de rien, avec lui au centre d’entraînement de Tola Vologe.

Avec succès puisque l’ancien joueur de Lille semble de nouveau épanoui dans une équipe de l’OL retrouvée depuis le début de la saison. Auteur d’un match plein en Ligue des champions face à l’Ajax Amsterdam avec des centres qui auraient pu/dû faire mouche si Bafétimbi Gomis avait été plus efficace, Bastos a remis le couvert face à l’OM. Meilleur joueur de la rencontre (Voir les notes du match), le milieu rhodanien a fait vivre un véritable calvaire à son adversaire direct, l’Espagnol César Azpilicueta. Vif, incisif, percutant, Michel Bastos s’est surtout montré décisif à Gerland. Sur le premier but de Gomis, certes entaché d’un hors-jeu, c’est lui qui offre le caviar à l’international français, avant, sur le second but, de déposer à la course “Azpi” pour s’en aller tromper Steve Mandanda d’une frappe croisée imparable.

Son premier but depuis mars

Un match plein du Brésilien salué par son coach Rémi Garde dans les colonnes du quotidien régional Le Progrès : “Le talent, il l’a. Après il devait reconquérir la confiance des supporters, de ses coéquipiers. Il a fait un gros travail, il est performant, et il a montré contre l’OM qu’il pouvait être décisif.” De son côté, le principal intéressé a savouré sa performance et son but, son premier depuis mars dernier face à Arles-Avignon : “J’ai des choses à prouver car il y a beaucoup de choses qui se sont passées l’année dernière avec des difficultés, des blessures et des doutes. Aujourd’hui je me dois de prouver en donnant ma réponse sur le terrain. Aujourd’hui, c’est que je suis en train de faire. Avec la confiance que me donne le coach, tout marche bien pour moi.

Sur le départ cet été, Michel Bastos est finalement resté sur les bords du Rhône et bien lui en a pris. Indéboulonnable sur son côté gauche dans le 4-4-2 mis en place par Rémi Garde, un poste où il se sent bien. “C’est vrai que je préfère jouer à gauche, j’ai le pied je crois“, affirme-t-il, un brin malicieux. Absent des débats la saison passée, Michel Bastos a remis le bleu de chauffe et après quelques purges, offre de nouveau du caviar à ses coéquipiers et à un public de Gerland qui a repris foi en lui. Alors, 2011-2012, la saison Michel Bastos?

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)