Sochaux : Maïga veut rugir avec les Lionceaux !

Le 10 septembre dernier, Sochaux avait concédé le point du match nul contre Lorient au stade Bonal (1-1, 5e journée de L1). Le lendemain, Modibo Maïga et Kévin Anin ne s’étaient pas présentés à l’entraînement pour la séance de décrassage.

Modibo Maïga

Du coup, l’entraîneur doubiste Mecha Bazdarevic avait choisi de se passer des services de ces deux joueurs à l’occasion du match sur la pelouse de Lille le week-end dernier (2-2, 6e journée du championnat). Convoqué avec l’équipe réserve des Lionceaux tout comme son coéquipier pour défier Amnéville, l’attaquant Modibo Maïga a trouvé le moyen d’inscrire deux buts ! (succès 2-3 des Sochaliens). “Même si ce n’était pas en L1, ça fait plaisir, nous. Je voulais montrer aux gens qui pensaient que je ne me relèverais pas, que j’étais toujours là. Je me suis éclaté. Avec Kevin, on n’était pas du tout énervés, au contraire. Ça nous a fait du bien. On ne l’a pas du tout pris comme une sanction”, a-t-il confié selon L’Equipe.

Pour l’ancien joueur du Mans, il est hors de question d’entamer un bras de fer pour quitter le FCSM. L’histoire de son transfert avorté à Newcastle United pendant le mercato estival est rangée aux oubliettes. “Le président a tout fait pour me garder. Ça veut dire qu’ils ont vraiment besoin de moi, en tout cas, je le prends comme ça… Aujourd’hui, je laisse les choses comme elles sont. Si ça doit se faire (son transfert), ça sera en temps voulu. Le plus important pour moi désormais, c’est de me concentrer sur le terrain”, a-t-il reconnu. Demain, Sochaux recevra Rennes pour le compte de la 7e journée de Ligue 1. Kévin Anin et Modibo Maïga feront-ils partie du groupe retenu pour ce match difficile ?

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)