Hargreaves règle ses comptes avec United


Titularisé en Carling Cup avec son nouveau club Manchester City mercredi dernier, le milieu de terrain Owen Hargreaves a participé activement à la victoire des Citizens contre Birmingham (2-0) avec un but à la clé. Dans une longue interview au Sun, le joueur de 30 ans en a profité pour lancer une pique sur le staff médical d’United.

Owen Hargreaves

Une première victoire pour Owen Hargreaves. Longtemps raillé par l’Angleterre entière pour sa propension à se blesser tous les quatre matins à Manchester United où il a connu un véritable « cauchemar » selon ses propres termes, le milieu international anglais retrouve la lumière à Manchester City. Si, bien entendu, l’ancien joueur du Bayern Munich n’est que le 6e ou 7e milieu dans la hiérarchie instaurée par Roberto Mancini, Hargreaves a su saisir sa chance de la meilleure des façons en Carling Cup mercredi dernier, équivalent de la Coupe de la Ligue française, en marquant un but face à Birmingham (2-0), pensionnaire de Championship.

Transféré à la dernière minute du mercato estival en provenance du rival honni, Manchester United, Owen Hargreaves s’est entretenu avec le tabloïd The Sun et il est justement revenu sur son passage cauchemardesque chez les Red Devils et a notamment pointé du doigt la gestion de sa blessure par le staff médical d’United: « Après ma première saison, j’ai eu un problème au tendon. J’ai joué avec, mais avec toutes les injections que j’ai eu, c’était encore pire. Avec cette blessure, je me suis senti comme un rat de laboratoire, à cause de tous ces traitements. Avec le recul, c’est plus facile à dire, mais je n’aurais pas dû faire ces injections. » Enchainant les blessures à répétition, Hargreaves a souffert mentalement, se mettant à la place des supporters peu au fait de ses soucis physiques : « Les gens qui regardent ça de loin devait se dire : Merde, il c’est un homme de verre »

Ferguson défend son staff médical

Des critiques vives à l’égard du staff médical de Manchester United que n’a pas du tout apprécié Sir Alex Ferguson, qui a contre-attaqué en conférence de presse : « Pour ma part, j’estime que mon service médical est l’une des principales raisons de nos succès ces dernières années. Pensez-vous que nous aurions été aussi performants si nous n’étions pas à 100% physiquement ? Notre docteur et nos cinq physios sont fantastiques, c’est mon opinion et elle est plus importante que celle de quiconque. » Mais, au-delà de la polémique, Owen Hargreaves est surtout soulagé de pouvoir faire ce qu’il aime le plus, jouer au football, et regrette de ne pas avoir pu démontrer plus à United : « Je suis vraiment triste de ne pas avoir pu joueur un plus grand rôle à United. J’avais envisagé la chose bien différemment. »

Content d’être passé sous pavillon citizen, Hargreaves a tenu à saluer ses partenaires pour l’accueil qu’il a reçu : « Les gars ont été géniaux avec moi. Je suis ici depuis seulement trois semaines et vous pouvez voir en moi la différence. Il y a des tonnes de matches à jouer et si j’en fait 5, 10, 15, 20, 40, je serai content d’aider. » Ravi de pouvoir envisager son avenir, Owen Hargreaves ne boude pas son plaisir et nourrit le doux rêve de retrouver la sélection britannique, où ses capes se sont arrêtées à 42. Mais il sera toutefois bien difficile pour lui d’attraper le wagon des Three Lions pour le prochaine Euro en Ukraine et en Pologne. D’ici là, Hargreaves devrait, sauf pépins physiques, retrouver les terrains anglais plus de fois qu’il n’a pu le faire à United en trois saisons. Un moindre mal pour un des plus grands espoirs du football britannique…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Mercato

Dates mercato | Tableau Transferts L1 | Tableau Transferts L2

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)