Paris se paye le leader

Le PSG s'est imposé (3-0) ce samedi sur le terrain de Montpellier. Grâce à Gameiro et deux buts de Pastore, le Paris Saint-Germain fait chuter le leader chez lui, et s'empare de la tête du classement, à égalité de points avec l'OL et Toulouse. Le MHSC descend du podium.

Voilà la réponse du PSG. A tous les sceptiques qui pointaient le début de calendrier favorable du Paris Saint-Germain pour expliquer sa réussite, Paris a répondu en allant s'imposer avec la manière (3-0) sur la pelouse de Montpellier, leader du championnat avant le coup d'envoi de cette huitième journée de L1. Et la performance n'est pas à prendre à la légère. En trois matchs à la maison jusqu'à aujourd'hui, le MHSC l'avait emporté à chaque fois, inscrivant huit buts au total pour un seul encaissé, battant largement notamment le Stade Rennais (4-0). Mais face au Paris Saint-Germain ce samedi, les Héraultais n'ont rien pu faire. S'ils ont tenu le coup plus de 30 minutes, ils ont craqué juste avant la pause, et même à deux reprises, sur des réalisations de Kévin Gameiro et de l'inévitable Javier Pastore, dont le but est une petite merveille. De quoi renvoyer les locaux aux vestiaires en leur minant le moral.

Leader, objectif atteint

Mais en deuxième mi-temps, Montpellier n'a pas pu faire grand-chose en plus de cela. Pire même, à un peu plus de dix minutes de la fin de la rencontre, le Paris Saint-Germain parachevait son succès, déjà de taille, une nouvelle fois par son génie argentin (79e). Dans l'histoire, Paris ne prend pas simplement trois points. L'équipe d'Antoine Kombouaré a marqué les esprits ce samedi, en remportant son premier véritable défi de taille de la saison, quoi que le succès à Toulouse (3-1) ne doit pas être omis. A ceux qui avaient encore des doutes sur la valeur réelle de l'équipe, sur sa force collective, le Paris Saint-Germain a répondu de la plus belle des manières sur le terrain. Les Franciliens lancent aussi au mieux leur série de trois rendez-vous infernaux, avant d'affronter l'Athletic Bilbao en Europa League et l'Olympique Lyonnais en L1. Mais au-dessus de tout, le PSG s'empare enfin, après 8 journées de championnat, de la place de leader. Celle à laquelle il veut se trouver au terme de la 38e journée, et qui justifie son recrutement historique.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)