L’OM se mesure à un cador du football allemand

L’OM, qui reçoit le Borussia Dortmund ce soir (20h45) dans le cadre de la deuxième journée de Champion’s League, a l’occasion d’engranger quelques points précieux dans la course à la qualification pour les huitièmes, après avoir gagné sur le terrain de l’Olympiakos Le Pirée. Mais les champions d’Allemagne viennent eux aussi pour prendre des points.

Deschamps

Pour l’Olympique de Marseille, c’est une toute autre affaire. Recevoir le Borussia Dortmund ce mercredi soir (20h45) lors de la 2e journée de Ligue des champions est un défi bien différent du déplacement au Pirée d’il y a deux semaines. Certes l’Olympique de Marseille joue cette fois à la maison, mais l’adversaire qui s’offre à lui est d’un tout autre calibre. Il faut bien l’avouer, l’Olympiakos est vu par tous comme l’équipe la plus faible, ou la moins forte du groupe. Les Allemands, au même titre qu’Arsenal, semblent au même niveau que Marseille ou à peine au-dessus. Champions d’Allemagne en titre, les Jaune et Noir de Dortmund possèdent de grands talents individuels, avec Kagawa, Götze ou encore Großkreutz, pour ne parler que du secteur offensif, qui se fondent dans un collectif bien huilé. Malgré leurs difficultés récentes, et les défaites face au Hertha Berlin et à Hanovre, la formation de Jürgen Klopp reste une belle machine qui vient de s’imposer sur le terrain de Mayence et qui finit rarement une rencontre sans avoir marqué au moins un but.

Une course à trois

C’est aussi une toute affaire pour Lyon, par exemple. Alors que l’OL abandonne d’emblée la 1ère place de son groupe au Real, et semble amené à se jouer la 2ème avec l’Ajax Amsterdam, partant légèrement favori, Marseille fait partie d’une poule à trois équipes fortes, qui peuvent a priori toutes prétendre à la première place, et se battront surtout pour éviter la 3ème. Dans ce cas de figure, la première journée de C1 a été presque idéale pour les Phocéens, qui ont ramené trois points de Grèce, pendant que Dortmund était accroché sur son terrain par les Londoniens. Si l’on considère que le Borussia et l’OM sont légèrement inférieurs à Arsenal et devraient se disputer la deuxième place du groupe, alors les joueurs de Didier Deschamps ont pris un bel avantage de deux points sur leurs adversaires directs il y a deux semaines, et ont l’occasion de reléguer ces Allemands à cinq points déjà en les battant ce mercredi au Stade Vélodrome. En considérant que Marseille devrait prendre trois points à la maison lors du match retour contre l’Olympiakos, on voit apparaître un petit capital non négligeable pour atteindre les huitièmes.

Cette fois, on ne craque pas

Enfin, c’est une toute autre affaire que face à Valenciennes, ce week-end. Si les Phocéens ont offert au Hainaut l’une de leurs pires prestations de la saison en L1, ils ont tout de même réussi à ramener le point du match nul. Et sont même passés à dix secondes d’une victoire, sans l’égalisation in extremis des Nordistes. Mais s’ils ont concédé quatre fois plus d’occasions qu’ils ne s’en sont produites, les hommes de Deschamps ont pu compter sur un Steve Mandanda impérial dans ses buts, et peut-être aussi sur la maladresse des Valenciennois. Face à Dortmund, l’OM peut tenter de tabler sur une nouvelle grosse performance de son gardien de but, mais ne peut se risquer à espérer un manque de réussite des Allemands. Hyper talentueux offensivement, il ne faudra pas 16 occasions, comme ça a été le cas pour VA, avant que les joueurs de Dortmund ne marquent un but, si ce n’est plus. Mais on l’a déjà vu ces dernières semaines, Marseille se sent mieux en C1 qu’en championnat.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)