Tottenham s’offre le derby du Nord de Londres !

Arsenal est retombé dans ses travers. Face à une bonne équipe de Tottenham, les Gunners se sont inclinés sur la pelouse de White Hart Lane (2-1) lors de la 7e journée de Premier League.

Luka Modric

Dans ce derby du Nord de Londres qui célébrait le quinzième anniversaire de l’arrivée d’Arsène Wenger à Arsenal, l’entraîneur lorrain aurait certainement rêvé d’une victoire en office de cadeau. Mal en points au classement, les Gunners n’ont pu confirmer leur bon résultat obtenu face à Bolton le week-end passé (3-0) face à des Spurs plus entreprenants et plus réalistes.

Dans un match à l’ambiance indescriptible, la première intervention était l’oeuvre de Szczesny devant Parker, après un bon service de Van der Vaart (6e). Avec le jeune Français Francis Coquelin aligné dans l’entrejeu, en sentinelle, Arsenal avait du mal à trouver la faille face à un bloc de Tottenham compact. Arsenal prenait son temps pour répliquer et il fallait attendre le quart d’heure de jeu avec une frappe vicieuse de Walcott, détournée par un défenseur des Spurs. Alors que le match tombait dans un faux rythme, Rafael Van der Vaart aurait pu ouvrir la marque sans un nouvel arrêt de Szczesny (28e). Arsenal, guère dangereux jusque-là, répondait du tac-au-tac par l’intermédiaire de l’Ivoirien Gervinho, qui sabordait une offrande de Robin van Persie dans la minute qui suivait.

Walker offre le derby

Mais à force de pousser, les hommes de Harry Redknapp finissaient par trouver la solution grâce à ce diable de Van der Vaart. Lancé magnifiquement dans la profondeur par Emmanuel Adebayor, le Néerlandais enchaînait un magnifique contrôle poitrine puis une demi-volée croisée pour tromper le portier polonais (40e, 1-0). Toutefois, le but était entaché d’un hors-jeu sur le contrôle de “VdV”. Rageant pour des Gunners toutefois trop attentistes. A la pause, Tottenham, globalement dominateur, menait logiquement à la marque face à des Gunners en panne d’inspiration, avec notamment un Aaron Ramsey à coté de ses pompes.

Certainement sermonné par Arsène Wenger dans le vestiaire, le jeune international gallois rectifiait rapidement le tir lors du second acte. Sur une bon déboulé d’Alex Song, excellent par ailleurs, le milieu de terrain était à la réception du centre du Camerounais pour tromper le vétéran Friedel de près (1-1, 51e). Le Hotspur tentait de réagir rapidement mais une nouvelle fois Szczesny s’interposait devant Emmanuel Adebayor (56e). Mieux dans le jeu, Arsenal laissait toutefois trop d’espace en défense et finissait par céder sur frappe surpuissante du latéral Walker des 25-30 mètres, que Szczesny ne pouvait détourner (72e, 2-1). Arsenal était sur le point de prendre l’eau en fin de rencontre mais le gardien polonais réalisait quelques miracles pour éviter une défaite plus large aux siens. Grâce à ce succès, Tottenham continue sa remontée au classement et se retrouve désormais sixième tandis qu’Arsenal se morfond en quinzième position.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)