L’OM se plante encore, Lille gagne à nouveau !

Marseille n’a pas confirmé! Après un succès chanceux contre Dortmund en Ligue des champions, l’OM a été tenu en échec par Brest Lors de la 9e journée de Ligue 1. De son côté, Lille ne s’est pas fait prier pour battre Rennes (2-0) et renouer avec le succès.

André Ayew

Le LOSC a tiré les leçons de ses erreurs. Incapables de gagner le moindre match depuis le 10 septembre dernier, avec un enchainement de trois matchs nuls en Ligue 1 et deux en Ligue des champions quasiment tous dus à des buts encaissés dans les dernières minutes de chaque rencontre, les Lillois ont évité le piège à domicile ce dimanche face au Stade Rennais (2-0). Contre des Bretons qui ont connu le même sort que Lille cette semaine en Coupe d’Europe, avec l’égalisation tardive de l’Atlético de Madrid au Stade de la Route de Lorient (1-1), Moussa Sow a mis les siens très tôt sur les bons rails, en ouvrant le score dès la 7e minute de jeu. Comme pour se mettre à l’abri et éviter une nouvelle mauvaise surprise, Florent Balmont a donné un avantage plus confortable aux champions de France en titre en première période (32e). 2-0, un score qui n’a plus bougé jusqu’à la fin du match, malgré les tentatives de coaching de Frédéric Antonetti pour Rennes, avec les entrées offensives de Jirès Kembo-Ekoko et Victor Hugo Montano.

Le LOSC se relance donc enfin. Depuis près d’un mois, les auteurs du doublé Coupe de France-Championnat la saison dernière suivaient un rythme qui ne correspondait pas à leurs ambitions de récidive, perdant un nombre de points assez important. Heureusement pour Rudi Garcia et ses joueurs, les adversaires directs en ont à peine profité, les deux leaders que sont le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais restant à une unité au classement avant leur grand affrontement de ce dimanche soir (21h). En cas de victoire de l’un ou de l’autre, Lille se retrouverait à quatre points de retard, un écart évidemment loin d’être irrattrapable.

Marseille, un faux-pas de plus

Pour l’Olympique de Marseille en revanche, cela devient vraiment inquiétant. Alors que l’on pensait que la première victoire de la saison, face à Evian-Thonon-Gaillard (2-0) lors de la 7e journée, avait lancé les hommes de Didier Deschamps, le but encaissé dans les dernières secondes de la rencontre suivante, à Valenciennes (1-1), semble avoir replongé l’OM dans le doute. Ce dimanche, les Phocéens ont à nouveau partagé les points, face au Stade Brestois (1-1). Marseille a encore cédé défensivement, et même le premier, les Bretons ouvrant la marque par Romain Poyet dès la 5e minute, sur une grosse erreur individuelle de Steve Mandanda, irréprochable face au Borussia Dortmund mercredi en Ligue des champions. Pourtant, l’OM parvient à revenir très rapidement au score, une nouvelle fois grâce à André Ayew (19e), mais ce n’est qu’un faux espoir, puisque plus rien n’est marqué par la suite. Avec ce point pris au Stade Vélodrome, les Brestois sortent de la zone de relégation (17e), à la différence de buts avec l’AC Ajaccio, alors que l’Olympique de Marseille pointe à la 13e place, à neuf unités de Paris et Lyon avant leur affrontement de ce dimanche soir.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)