Pastore et Paris sont magiques

Au terme d’un match de grande qualité, le PSG s’est imposé contre l’OL ce dimanche (2-0) au Parc lors du choc de la neuvième journée de L1. Javier Pastore a une nouvelle fois fait parler son génie pour ouvrir le score, avant que Christophe Jallet n’offre définitivement la victoire aux Parisiens dans les arrêts de jeu. Paris est dorénavant seul leader du championnat.

Pastore

Paris a montré qui était le vrai leader. Dans la grosse affiche de cette 9e journée de Ligue 1, entre les deux premiers du championnat, le Paris Saint-Germain s’est imposé au Parc des Princes face à l’Olympique Lyonnais (2-0), grâce à un nouveau coup de génie de Javier Pastore, après l’heure de jeu, et un 2ème but de Christophe Jallet dans les arrêts de jeu de la rencontre. Si les buts ont mis du temps à arriver, les deux formations nous ont en tout cas offert un grand spectacle. En première mi-temps, le rythme imposé est très intense, d’un côté comme de l’autre. Les visiteurs lyonnais ont davantage la possession du ballon que leurs adversaires, et construisent plus le jeu, alors que Paris joue très bien ses contre-attaques. Si l’Olympique Lyonnais frappe plus au but que le Paris Saint-Germain, le Paris Saint-Germain cadre lui beaucoup plus, et Hugo Lloris doit s’employer à de multiples reprises. Les deux équipes se procurent des occasions intéressantes, mais font bien souvent de mauvais choix dans les derniers mètres, par excès d’individualisme ou sur un mauvais choix de passe, à l’image de Javier Pastore côté parisien et Alexandre Lacazette à l’Olympique Lyonnais. Pendant plus d’une demi-heure, on n’a réellement pas le temps de s’ennuyer, avant que le rythme ne diminue légèrement jusqu’à la pause.

Pastore Super Génie

Au retour des vestiaires, la physionomie du match s’inverse. Le Paris Saint-Germain reprend la domination du jeu, alors que Lyon joue le contre et compte sur son bloc bien en place pour tenir le choc. Si les frappes au but se raréfient, Javier Pastore va réveiller la rencontre, et le Parc des Princes. A la 64e, sur une perte de balle de Kim Källström, l’Argentin fait parler son génie côté gauche, déposant Bakary Koné dans la surface avant de placer du pied gauche le ballon entre Lloris et son poteau (1-0). Pour la 1ère fois de la rencontre, le gardien international français commet une erreur en ne couvrant pas bien son poteau, et a sa part de responsabilité sur le but de l’ancien joueur de Palerme. Mais dans la foulée, Lloris va empêcher Paris de doubler la mise, en sortant superbement sur Gameiro, qui manque son un contre un servi sur un plateau par Pastore, toujours lui. L’ouverture du score de l’Argentin a eu le don de relancer les hostilités, comme en début de match, et le ballon va d’un but à l’autre, Bafé Gomis manquant le cadre de Salvatore Sirigu de quelques centimètres de la tête (71e), pendant que Ménez ou Gameiro manquent de nouvelles occasions en or, toujours amenées par Pastore.

Paris seul en tête

Alors qu’on semble se diriger vers une victoire 1-0 pour le PSG, Christophe Jallet, qui vient d’entrer en jeu, double la mise à la réception d’un coup-franc superbement frappé par Nenê, traversant l’ensemble de la surface de réparation avant d’atterrir sur l’arrière droit (2-0, 90e). Le PSG s’impose, prouvant au terme d’un match de grande qualité qu’il est bien le meilleur de Ligue 1 cette année, et s’empare enfin seul de la place de leader.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)