Laurent Blanc passe en revue l’actualité brûlante

Les deux matches décisifs contre l’Albanie (7 octobre) et la Bosnie (11 octobre) comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2012 se profilent à l’horizon. Le sélectionneur de l’équipe de France, Laurent Blanc, a fait un point sur plusieurs dossiers pendant un entretien repris par France Football.

Laurent Blanc

Les blessures en cascade (Benzema, Matuidi, Ribéry…). “On annonce la sélection le jeudi. Après, il y a des matches le week-end et il s’avère qu’il y a eu une série de blessures concernant les joueurs internationaux. Ils sont tellement soumis à un régime fort… Depuis 15 jours, ils font un match tous les trois-quatre jours. C’est une période où il y a pas mal de problèmes musculaires, ce qui est logique.”

L’absence de Karim Benzema. “C’est un joueur important. En équipe de France, il a été très performant. J’aurais préféré l’avoir à disposition. Ce n’est pas le cas, on va faire avec. La préparation du match sera la même, quelle que soit l’équipe alignée. Je ne vois pas pourquoi j’aurais plus d’inquiétudes.”

L’état de forme d’Alou Diarra. “J’aimerais qu’il soit beaucoup plus performant, il serait mieux psychologiquement, mais cela fait partie des aléas d’une saison. J’espère qu’il va s’améliorer, qu’il va retrouver un certain niveau et que son club en profitera et indirectement l’équipe de France.”

Ne pas songer à une possible élimination. “Je ne réfléchis pas à ça et c’est pour ça qu’il n’y a pas d’inquiétudes particulières sur ce rassemblement mais un seul objectif : bien se préparer pour gagner les deux matches. On doit être heureux de jouer ces deux matches, la pression pour obtenir quelque chose est plus excitante que pour éviter quelque chose. Il faut se préparer à jouer des matches à enjeu avec de la pression, cela veut dire qu’on avance.”

Varane est encore trop tendre. “Dans le football actuel, dès qu’on fait trois bons matches, on est aux portes de l’équipe de France. C’est vrai qu’il est au Real, c’est un grand club, un club mythique. Faire trois matches au Real Madrid n’est pas donné à tout le monde, c’est encourageant. C’est un garçon qui apprend vite, qui est concentré, qui a des qualités dans le jeu. On le suit mais de là à dire qu’il est aux portes de l’équipe de France, il y a un chemin qui est vite fait.”

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)