Le cauchemar d’Ederson est-il enfin terminé ?

Ederson espère qu’il va bientôt pouvoir sortir la tête de l’eau. En effet, le milieu de terrain n’arrête pas d’avoir des sérieux pépins sur le plan physique qui l’empêchent de s’exprimer à l’Olympique Lyonnais.

Ederson

Ne pas précipiter son retour. Depuis quelques jours, Ederson a repris l’entraînement avec des séances adaptées. Si tout se goupille bien, le footballeur brésilien devrait faire son retour sur les pelouses de Ligue 1 à l’occasion du match contre Nancy le 15 octobre prochain (10e journée du championnat). “Je vais bien, je progresse. J’avais effectué pas mal de séances physiques jusque-là, maintenant je suis plus dans le jeu, le travail technique, la conservation du ballon. On met de l’intensité dans les séances et je retrouve le groupe pro avec beaucoup d’envie“, a expliqué l’ancien joueur de Nice pendant une interview publiée par Le Progrès.

Même si on peut penser que son calvaire est terminé, Ederson a vraiment connu des moments difficiles après sa rupture des muscles ischio-jambiers de la cuisse gauche (août 2010) puis avec sa rupture du ligament croisé postérieur du genou gauche contractée cette année (juillet 2011). “J’avais pu rejouer en fin de saison, et tout s’était bien passé lors de la préparation de la nouvelle, jusqu’à ce que je me blesse à nouveau lors d’un match amical à Genk, dans un choc avec un coéquipier en plus (Lovren). La blessure était sérieuse mais n’a pas nécessité d’opération. J’ai passé un mois immobilisé avec une attelle, puis j’ai suivi des soins ici à Lyon, puis durant quinze jours à Hauteville pour le renforcement musculaire. A chaque fois, la blessure est survenue quand j’étais en forme. C’étaient de vrais coups durs”, a-t-il répété.

Garde lui a envoyé un signal positif

Fort heureusement, l’homme à la frappe très lourde était entouré par des personnes qui l’ont toujours soutenu. “L’an dernier surtout a été une grande épreuve pour moi, je l’ai surmontée avec l’aide de la famille, les médecins, les kinés, mes coéquipiers aussi. La blessure, c’est quelque chose de difficile à vivre pour un sportif. Je n’en avais jamais connu pendant les dix premières années de ma carrière, et puis j’ai subi tout cela en un peu plus d’un an (…) Forcément ça casse quelque chose, mais traverser des situations pareilles m’a aussi renforcé mentalement. Je sais que j’ai fait le plus dur, je pense de façon positive, je me suis accroché.” Pour sa part, l’entraîneur de l’OL Rémi Garde compte énormément sur le joueur âgé de 25 ans qui est un footballeur talentueux.

“Il a dit clairement qu’il comptait sur le retour des blessés, il compte sur tout le monde en fait et cela nous motive. L’ambiance dans le groupe est remarquable, les joueurs veulent vivre une grande saison ensemble, tout le monde arrive à l’entraînement avec le sourire. Le début de saison a été bon, et ça donne encore plus envie de faire sa propre rentrée !”, a-t-il admis avec envie. Dans dix jours, on verra si Ederson est en mesure de participer à la rencontre face à Nancy au stade Gerland. Cas échéant, ce serait une excellente nouvelle car les Gones vont devoir relever plusieurs défis que ce soit en Ligue 1, en Ligue des champions et même en Coupe de la Ligue avec un 8e de finale alléchant contre Saint-Étienne au stade Geoffroy-Guichard le 25 octobre !

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)