Champions d’Europe U19, que deviennent-ils ? (3/3)

Auréolée d’un titre de champion d’Europe des Nations à Caen en juillet 2010 à une période où la France du foot connaissait des heures sombres avec les événements de Knysna, l’équipe de France U19, devenue depuis U20, a terminé quatrième du Mondial colombien l’été dernier. Entre réussites et fortunes diverses, que deviennent ces joueurs qui sont, en théorie, amenés à prendre la relève en équipe de France A dans les années à venir. Troisième partie

Gaël Kakuta

Ils ont du mal à exploser :

C’est malheureusement plus difficile pour d’autres éléments, pourtant à qui on avait prédit un avenir radieux. Comment ne pas penser en effet à Gaël Kakuta qui enchaîne les prêts en Premier League – Fulham l’an passé, puis Bolton cette saison. Crack dans les générations de jeunes de Chelsea mais aussi en équipe de France, le joueur formé au RC Lens ne parvient pas à franchir le palier nécessaire pour s’imposer chez les “grands”.

Bénéficiant d’un temps de jeu faible, espérons que son prêt chez les Wanderers lui permettra de gagner en expérience. Mais avec un effectif pléthorique comme Chelsea, il devra montrer autre chose pour espérer faire partie du groupe à l’avenir. Un autre joueur a également décidé de quitter la France pour un club huppé, Loïc Négo. Ce dernier a rejoint cet été l’AS Rome mais n’a toujours pas disputé la moindre minute avec les Giallorossi.

Un mot également sur les “oubliés” du côté de l’Olympique Lyonnais avec Yannis Tafer, Sébastien Faure ou Thimothée Kolodziecziak. Le premier est à n’en pas douter la plus grande déception de l’OL. Annoncé comme le digne héritier de Karim Benzema après avoir survolé les catégories de jeunes avec brio à coup de buts en pagaille, Tafer n’est pas parvenu à confirmer. Son prêt à Toulouse, une bonne idée en soi, s’est révélé être catastrophique, avec un temps de jeu faible et des prestations indignes de son talent. Pour Thimothée Kolodziecziak, ses quelques apparitions chez les Gones ont montré de trop grosses lacunes tactiques et défensives pour qu’il puisse être un remplaçant crédible à Aly Cissokho. Quant à Sébastien Faure, ce dernier traîne comme une âme en peine en CFA.

La route vers les sommets est donc encore longue pour tous ces joueurs qui ne connaîtront certainement jamais l’équipe de France A. Francis Smerecki était d’ailleurs très lucide à ce sujet, estimant que seulement 4 à 5 joueurs pouvaient y prétendre à moyen terme. Pour les autres, il faudra se contenter d’une bonne carrière en Ligue 1 ou à l’étranger. Ce qui n’est déjà pas si mal quand on voit comment certains anciens internationaux ont terminé…


Voir par ailleurs:

Champions d’Europe U19, que deviennent-ils ? (1/3)
Champions d’Europe U19, que deviennent-ils ? (2/3)

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)