Cris n’a pas dit son dernier mot à Lyon

En raison d’une blessure à la cuisse tenace qui l’oblige à rester à l’écart des terrains, Cris n’a pu faire qu’une apparition en Ligue 1 cette saison. Le défenseur central de l’OL veut faire taire certains détracteurs qui l’expédient déjà à la retraite forcée !

Cris

Garde ne l’a jamais lâché. Après avoir eu des relations très tendues avec l’ancien entraîneur des Gones Claude Puel, Cris est vraiment ravi de s’entendre aussi bien avec Rémi Garde qui lui fait pleinement confiance. “Rémi Garde, je le connais depuis longtemps, il sait tout ce qui s’est passé les années précédentes. J’aime bien le climat de confiance qu’il a installé, il y a de la discussion, et pas seulement avec moi (…) Rémi Garde m’a demandé de parler aux jeunes, à ceux qui arrivaient dans le groupe. Quand tu es blessé, ce n’est pas facile , mais ça m’a aidé”, a reconnu le footballeur brésilien selon Le Progrès. Lorsqu’il aura retrouvé la grande forme, Cris sait qu’il devra se défaire d’une concurrence terrible à son poste.

En effet Dejan Lovren et Bakary Koné ont fait un bon début de saison et ils veulent rester dans le onze type. Le son de cloche est différent pour le Ghanéen John Mensah qui rame pour obtenir du temps de jeu. “Lovren s’est bien habitué à la Ligue 1, et il progresse de plus en plus. Quant à Koné, je le trouve impressionnant. Il vient de Ligue 2 et de National, et ce qu’il démontre est vraiment étonnant. Je suis super content pour eux. Je vais devoir beaucoup travailler pour les rattraper (…) C’est à moi de revenir au plus haut niveau. Il y aura une bonne concurrence. On est quatre avec John Mensah et c’est bien pour un club ambitieux comme l’OL, pour le collectif, pour Rémi Garde, et pour les joueurs. A chaque entraînement, il faudra répondre”, a-t-il expliqué.

Cris a encore un appétit de Lyon !

Sans surprise, celui que l’on surnomme Le Policier a également tenu à parler des critiques qui se sont abattues sur lui ces dernières semaines. “Les critiques m’ont déçu. Mon premier match à Nice s’était bien passé et j’ai eu ce coup d’arrêt. On dit que je suis vieux, mort pour le foot, mais il n’y a qu’en France qu’on dit cela d’un gars de 34 ans. Je sais ce que je vaux. J’ai très envie de le prouver”, a martelé le défenseur central qui espère aussi récupérer le brassard de capitaine. “L’entraîneur décidera. Le plus important est de retrouver le terrain. J’accepterai avec plaisir de redevenir capitaine, sinon il n’y aura pas de souci”, a-t-il promis. Le septuple champion de France a une soif de titres et il espère bien en gagner plusieurs avec le club rhodanien avant de raccrocher les crampons au vestiaire à l’horizon 2013-2014.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)