Reina a failli claquer la porte à Liverpool

Depuis le mois de juillet 2005, José Manuel Reina est le gardien de but de Liverpool. Mais Dieu sait que l’international espagnol a failli quitter le club de la Mersey pendant le marché des transferts estival 2010 !

José Manuel Reina

Un sentiment malsain. De toute évidence, le portier qui évoluait auparavant à Villarreal et au FC Barcelone s’est quelque part senti trahi après avoir rempilé jusqu’en juin 2018. José Manuel Reina s’est rendu compte que les Reds allaient droit dans le mur à cette allure ! “Quand j’ai signé mon nouveau contrat en avril 2010, j’espérais que des meilleurs moments nous attendaient. Les dirigeants m’avaient fait des promesses… mais je n’ai pas tardé à sentir que ces dernières étaient creuses”, a-t-il confié par le biais de son autobiographie dont des extraits ont été publiés par Sky Sports.

Le natif de Madrid trouvait que les luttes intestines au sein du board étaient vraiment néfastes pour l’avenir du club. “Je me sentais trahi. Nos propriétaires étaient en guerre les uns avec les autres. Les dettes du club étaient abyssales et le changement à la tête du club (cf l’arrivée du groupe NESV) n’avaient pas réussi à dissiper le sentiment que nous allions dans une impasse”, a-t-il lâché. A l’époque, le dernier rempart songeait vraiment à quitter Anfield d’autant plus qu’il était pisté par une autre écurie majeure de Premier League. “Les dirigeants d’Arsenal avaient fait part de leur détermination afin d’obtenir ma signature en offrant 23 millions d’euros. Une somme vraiment phénoménale pour un gardien de but. Je sentais que je devais considérer cette option”, a-t-il reconnu.

La résurrection de Liverpool change tout

Finalement, José Manuel Reina a été contraint de rester étant donné qu’il était considéré comme étant intransférable pour une raison bien précise. “Ils ont rejeté cette offre. Ce n’était pas parce que j’étais un bon gardien mais simplement parce que ma présence était cruciale pour la revente du club. J’étais juste un pion dans ce processus de vente”, a-t-il déploré. La première partie de la saison 2010/2011 ne l’a pas rassuré avec des résultats sportifs inquiétants sous les ordres de Roy Hodgson. Finalement ce manager a été remplacé par une légende vivante sur les bords de la Mersey, Kenny Dalglish, au début du mois de janvier.

En plus de cela, des joueurs comme Andy Carroll ou encore Luis Suarez sont arrivés pendant le mercato hivernal ce qui a permis de booster l’effectif. L’été dernier rebelote avec encore une fois des transferts conséquents (Charlie Adam, Sebastian Coates, Stewart Downing, Jordan Henderson ou encore José Enrique) qui ont rassuré José Manuel Reina. A défaut de disputer une compétition européenne cette saison, les Reds ont fait un bon début de saison en Premier League (5e place, 13 points sur 21) et l’objectif avoué est clairement de se qualifier pour la prochaine édition de la Ligue des champions. Cas échéant, celui que l’on surnomme “Pepe” devrait exclure définitivement la possibilité de changer d’air. Histoires d’une ambition retrouvée…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)