L’Inter demande le droit d’Özil !

Mal en point aussi bien sur l’échiquier national qu’européen, l’Inter Milan est également limite au niveau financier à quelques années de l’instigation du fair-play financier. Plus qu’une seule solution pour Massimo Moratti, vendre au prix fort ses meilleurs éléments pour en racheter à un coup plus faible…

Mesut Özil

Bientôt la révolution au palais lombard ? Avec un groupe de plus en plus vieillissant, Maicon, Zanetti, Cambiasso, Samuel, Lucio, Chivu, Stankovic ou Milito, l’Inter Milan serait bien inspiré de renouveler très rapidement ses cadres sous peine de connaître un sérieux coup de semonce au niveau des résultats, ce qui est déjà le cas en ce début de saison et ce malgré l’arrivée de Claudio Ranieri à la tête du club, en lieu et place du trop ambitieux Gian Piero Gasperini. Et avec l’avènement du fair-play financier à l’horizon 2014-2015, le président transalpin Massimo Moratti sait pertinemment que sa formation doit à présent recruter des joueurs d’avenir, ce que n’incarne pas du tout la signature d’un élément comme Diego Forlan, 32 ans, arrivé cet été par exemple.

Aussi, le quotidien transalpin Il Corriere dello Sport affirme que les Nerazzurri seraient ainsi prêts à faire la révolution pour rajeunir un groupe “vieux, usé et fatigué” pour reprendre les propos d’un homme politique français célèbre. Mais à l’aune d’un renforcement accru des contrôles financiers, le président Moratti devra certainement se résoudre à vendre ses meilleurs éléments à l’avenir pour rebâtir son équipe. C’est ce qu’il a déjà entrepris avec l’incroyable cession de Samuel Eto’o Fils au FC Anzhi cet été. Et cela pourrait se poursuivre dans les mois à venir avec la vente ni plus ni moins de Wesley Sneijder. Annoncé avec insistance de l’autre côté de la Manche, le Néerlandais jouit d’une forte valeur marchande, à hauteur de 35 à 45 millions d’euros.

Özil ou Götze pour compenser le départ de Sneijder ?

Aussi, Massimo Moratti aurait déjà sa petite idée sur la question selon le journal italien et serait prêt à céder le Batave au plus offrant, Manchester City ou United en l’occurrence, et s’offrir en contrepartie un élément de la génération dorée allemande. Le quotidien ibérique AS affirme en effet dans son édition de mardi que le milieu du Real Madrid Mesut Özil serait dans les petits papiers du président Moratti, qui apprécie tout particulièrement l’Allemand d’origine turque. Acheté l’an passé pour un peu moins de 15 millions d’euros, Özil ne devrait pas quitter le Real de sitôt. Elément moteur du onze de José Mourinho, il est le premier délivreur de passes décisives de l’équipe avec plus d’une vingtaine depuis son arrivée au club.

Mais en cas d’échec dans ce dossier qui pourrait coûter cher, Özil étant à présent estimé à plus de 30 millions d’euros, l’Inter pourrait se tourner vers une autre jeune pousse prometteuse, en la personne de Mario Götze. Etincelant avec le Borussia Dortmund en Bundesliga, la nouvelle pépite de la Nationalmannschaft est dans le viseur des plus grands d’Europe dont le Real Madrid (En savoir plus). L’Inter ne déroge pas à la règle et aimerait l’attirer dans les mailles de son filet, le jeune Ricardo Alvarez n’était pas encore tout à fait la hauteur des espérances placées en lui. Mais si “Gottze” continue à faire des merveilles chez les Borussen, Massimo Moratti va devoir une nouvelle fois sortir le carnet de chèques et aligner les zéros, fair-play financier ou non…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)