France – Bosnie : les compos

Jéréméy Ménez a été préféré à Valbuena à droite. Cabaye a été préféré à Alou Diarra au milieu de terrain. Rémy est titulaire en pointe, aux dépens de Cissé et Gomis. Rappelons que la sélection française affronte la Bosnie à Saint-Denis au stade de France, pour l'ultime journée des qualifications pour l'Euro 2012. Une rencontre qui fait figure de finale du groupe D, les deux formations se talonnant au classement. Un match nul suffit aux Bleus.

C'est une finale, mais pas une vraie finale. Parce qu'il y a une séance de rattrapage. Ça en a l'atmosphère, mais il y a un filet pour les deux équipes.” Laurent Blanc a tenté de dédramatiser la situation. A l'heure d'affronter la Bosnie, mardi, devant le public du Stade de France qui n'a pas franchement été emballé par cette affiche, les dernières places ayant du mal à se vendre, les Tricolores sont en ballotage favorable. Invaincus depuis 14 matchs et en tête du groupe D, les Bleus abordent cette rencontre avec qui plus est une certaine marge de manoeuvre : un nul leur suffirait pour se qualifier.

Comme en 1993 avant d'affronter la Bulgarie dans un fameux match couperet rétorqueront certaines mauvaises langues. Il est vrai que tous les voyant sont loin d'être au vert dans le camp français. Mais les partenaires de Lloris, qui sera capitaine pour la 4ème en sélection pour cette occasion, ont dissipé quelque peu les doutes qui ont suivi les nombreux forfaits (Mexès, Benzema, Ribéry) en s'imposant avec la manière devant l'Albanie (3-0).

La Bosnie “prendra des risques


Comme a prévenu Laurent Blanc, la Bosnie “n'a rien à voir” avec l'Albanie, même si le sélectionneur a nié “avoir peur” de son prochain adversaire, contre qui la France n'a jamais perdu en 3 rencontres (un nul, deux victoires). Dotée d'un potentiel offensif très intéressant (Dzeko, Pjanic, Misimovic), la Bosnie sera qui plus est animée d'un esprit de revanche après sa défaite au match aller à Sarejevo (0-2). Un match référence selon Blanc, qui a laissé un goût amer à son homologue, Safet Susic. Néanmoins, les Bosniens font profil bas avant cette rencontre. “Les Français ont une longueur de plus, ils sont meilleurs et il y aura 80 000 spectateurs. (‘) On a déjà réservé les billets d'avion pour le tirage au sort des barrages à Cracovie“, a plaisanté l'ancienne gloire du club de la capitale dans le journal Parisien. Il a toutefois promis “qu'il n'y aurait pas de 0-0” au Stade de France mardi soir, annonçant que son équipe, dans l'obligation de s'imposer pour décrocher un billet direct pour l'Ukraine et la Pologne, “prendrait des risques“.

En 4-2-3-1 avec Rémy en pointe et Ménez à droite


Après avoir joué en 4-4-2 contre l'Albanie vendredi, l'équipe de France va retrouver un schéma tactique plus prudent pour affronter son dernier adversaire dans ces éliminatoires. Absent pour cause de blessure contre l'Albanie, Abidal retrouve sa place en défense centrale au côté d'Adil Rami. Incertain, Evra tient sa place à gauche, Anthony Réveillère débutant à droite malgré la bonne performance de Debuchy vendredi. A la récupération, point d'Alou Diarra. Le milieu de l'Olympique de Marseille est sur le banc. C'est Yohan Cabaye qui sera associé à Yann Mvila. Sur les côtés, surprise avec Ménez à droite, préféré à Valbuena. Malouda est titulaire à gauche. Les deux hommes seront chargés d'animer le jeu offensivement en compagnie de Nasri, meneur de jeu. Enfin, Loïc Rémy a été préféré à Cissé et Gomis en pointe. Reste à voir si ce sera la bonne recette pour décrocher une qualification directe et éviter de passer par les barrages, comme pour la Coupe du monde 2006.

Les compositions

France : Lloris (cap.), Réveillère, Rami, Abidal, Evra, M'Vila, Cabaye, Nasri, Ménez, Malouda, Rémy.

Bosnie-Herzégovine : Hasagic, Mujdza, Spahic (cap.), Pandza, Papac, Pjanic, Rahimic, Misimovic, Medunjanin, Lulic, Dzeko.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)