France-Bosnie : les notes

L'équipe de France s'est qualifiée à l'arrachée pour l'Euro 202 après son nul contre la Bosnie (1-1). Peut-être stressés par l'enjeu, les Bleus ont déçu, dominés par de séduisants Bosniens. La défense, souvent dépassée, a coulé. Transparents dans le 1er acte, les joueurs offensifs, sous l'impulsion de Ménez et Nasri, se sont réveillés dans le futur.

Lloris : 5 Peu de travail pour le dernier rempart de l'équipe de France. Il ne peut rien sur la superbe frappe enroulée de Dzeko. Il s'est montré solide dans les airs, rassurant sur ses prises de balle par la suite. Le brassard n'a pas été un poids pour lui. Pas sûr néanmoins que lui offrir pour un match aussi important soit un choix judicieux.

Réveillère : 4 Le Lyonnais a souffert devant Lulic. Préféré à Debuchy, pourtant convaincant devant l'Albanie, Réveillère a enchainé les approximations défensives, ne portant que peu souvent le danger devant. Un match décevant.

Rami : 4 Il avait certes un client contre lui. Il s'est littéralement fait manger par Dzeko sur le but. Pas toujours très inspiré, que ce soit par ses montées offensives ou son placement défensif, le Valencian a eu le mérite de compenser ses manques par une énergie de tous les instants.

Abidal :4 Un match décevant du Barcelonais, totalement dépassé sur les prises de balle de Pjanic ou Misimovic, qui lui en ont fait voir de toutes les couleurs. Difficile retour de blessure pour lui.

Evra : 5 Dépassé, comme ses compères de la défense, en première période, le Mancunien s'est fait remarquer par son bon apport offensif au retour des vestiaires, malgré des choix pas toujours judicieux. Mais il a souffert le martyr devant Pjanic, notamment dans le premier acte.

Cabaye : 3 Séduisant vendredi contre l'Albanie, l'ancien Lillois a été transparent ce mardi. Guère inspiré dans ses transmissions, enchainant les pertes de balle et les approximations, il n'a pas du tout pesé dans l'entrejeu. Décevant Remplacé par Gameiro (60e) qui n'a eu que très peu de ballons à se mettre sous la dent dans un rôle ingrat, seul en pointe.

M'Vila: 5 On a certes connu le Rennais bien meilleur que ce soir. Décevant en 1ère mi-temps, il a haussé son niveau de jeu au fil des minutes au retour des vestiaires, livrant finalement une copie mitigée.

Nasri : 6 Il a pris ses responsabilités. Déjà intéressant contre l'Albanie, Nasri a inscrit le seul but de la rencontre. Une récompense pour le Citizen, qui a sans cesse tenté d'organiser le jeu, redescendant assez bas pour récupérer les ballons. Il ne s'est pas défilé pour tirer le penalty alors que la faute avait été commise sur lui.

Ménez : 6 Enervant en première mi-temps, le Parisien a séduit au retour des vestiaires. De nombreuses chevauchées, des provocations (souvent accentuées, c'est bien dommage), des dribbles bien sentis… Une prestation très encourageante !

Malouda : 4 Il n'a que trop peu pesé sur son côté gauche. Se recentrant souvent pour occuper l'axe à la place de Rémy, Malouda n'a pas assez souvent fait la différence. Remplacé par Martin (60e), acclamé à son entrée en jeu. Un bon coup franc, de bonnes inspirations : une entrée en jeu réussie.

Rémy : 5 Rôle ingrat pour l'Olympien, seul en pointe. Il a gaspillé la seule occasion française en poussant trop son ballon lors des 45 premières minutes. Moins en vue au retour des vestiaires, il s'est toutefois illustré quand il a été envoyé sur le côté droit après l'entrée en jeu de Gameiro au bout d'une heure de jeu. Une prestation intéressante.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)