Valenciennes : Sanchez et le syndrome du Hainaut

L'équipe de Valenciennes n'a pas bien démarré la saison. Les Nordistes occupent la 19e place en Ligue 1 avec seulement 6 points au compteur. L'entraîneur Daniel Sanchez pense que le fait de jouer au stade du Hainaut (25.000 places), qui est flambant neuf, est une bonne… et une mauvaise chose à la fois.

“Au départ, ça devait générer une pression positive. Mais comme on n'a pas gagné tout de suite, ça s'est transformé. Ce stade est vraiment très bien, très moderne, très fonctionnel pour nous. Mais il génère aussi une autre envie du côté des adversaires. Une autre détermination. On l'a très vite ressenti par rapport à Nungesser. Un vieux stade et des vestiaires un peu pourris, ça pouvait parfois faire baisser la motivation du visiteur”, a-t-il fait remarquer selon L'Est Républicain.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)