Martin, l’accélérateur de particules des Bleus

Entré à chaque fois en cours de jeu avec l’équipe de France face à l’Albanie (3-0) et à la Bosnie-Herzégovine (1-1), le milieu de terrain du FC Sochaux Marvin Martin s’est distingué de manière significative en aérant et en simplifiant le jeu des Bleus.

Marvin Martin

Après une semaine internationale bien chargée, Marvin Martin va retrouver, comme depuis plusieurs mois à présent, son club du FC Sochaux Montbéliard avec le sentiment d’avoir, une nouvelle fois, progressé au contact des meilleurs éléments de l’Hexagone. Meilleur passeur de la Ligue 1 la saison passée avec 17 offrandes à ses coéquipiers, “Malou” monte petit à petit en grade au sein de la sélection de Laurent Blanc. Mais pour les deux matches décisifs qui attendaient les Bleus face à l’Albanie et la Bosnie-Herzégovine, le “Président” avait préféré jouer la carte de la sécurité en alignant des joueurs d’expérience dans l’entrejeu, rompus aux compétitions européennes du moins.

Entré en jeu à la 48e minute en lieu et place de Yohan Cabaye, blessé, le Sochalien a été véritablement l’accélérateur de particules de l’équipe de France de par son jeu en une touche de balle et sa bonne entente dans l’entrejeu avec le Mancunien Samir Nasri. Point d’orgue d’une prestation quasi sans faute, sa magnifique passe décisive pour Anthony Réveillère pour le troisième but des Bleus. Contre la Bosnie, l’entrée de Martin a également permis aux Bleus de fluidifier leur jeu face à des Bosniens très entreprenants. Une volonté de tout donner propre à un joueur qui a su saisir sa chance au moment opportun : “C’est vrai que lorsque le coach fait appel à moi, je veux être a fond. Déjà, je vis le match à cent pour cent, je suis derrière toute l’équipe. Après, quand le coach nous dit d’aller s’échauffer, on fait tout pour être le mieux sur le terrain. On voit qu’il y a un groupe, on est vraiment derrière les uns et les autres

Cette joie de retrouver les Bleus se ressent sur le terrain, avec une bonne entente avec ses partenaires: “A chaque rassemblement, je suis très content d’être dans le groupe et je prends du plaisir sur et en dehors du terrain. Maintenant, que je sois titulaire ou pas, le plus important, c’est l’équipe et la qualification. C’est vrai qu’avec Samir (Nasri), on s’entend bien sur le terrain. En revanche, je ne recherche pas Samir automatiquement. Il y en a d’autres comme M’Vila et Menez.” Avec le niveau de jeu qui est le sien, Marvin Martin a de très grandes chances de quitter le Stade Auguste-Bonal cet été pour un club qui lui permettra de franchir un nouveau cap. En attendant, Martin semble s’installer durablement chez les Bleus et compte bien apporter sa pierre à l’édifice lors du prochain Euro.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)