Manchester tient le choc à Liverpool

Manchester United a réalisé une bonne opération en allant prendre le point du nul sur le terrain du club de la Mersey. Menés au score après un but de Gerrard, les Red Devils son revenus grâce au Mexicain Javier Hernandez.

Javier Hernandez

Sir Alex Ferguson a obtenu ce qu’il voulait, à savoir le point du nul sur la difficile pelouse d’Anfield où Liverpool règne en maître depuis le coup d’envoi de la saison. Dans une rencontre qui pouvait changer la donne au niveau du classement, Sir Alex Ferguson décidait de ne pas jouer avec le feu en alignant un 4-1-4-1 ultra défensif avec notamment le jeune Phil Jones en sentinelle devant la défense. Devant, l’Ecossais se payait le luxe de laisser sur le banc Anderson, Nani, Rooney ou encore Javier “Chicharito” Hernandez, préférant aligner le jeune Danny Welbeck à la pointe de l’attaque ainsi que le vétéran Ryan Giggs et Ashley Young sur les côtés. Du côté des Reds, Kenny Dalglish décidait de lancer Steven Gerrard dans le onze-type, en soutien de Luis Suarez, seul devant contre la muraille mancunienne.

Les deux “Red Army” en rangs serrés

Et dans un début de rencontre où les deux équipes restaient bien campées sur leurs positions, il fallait partienter la 21e minute de jeu et un centre fuyant de “Stevie-G” pour qu’un léger frisson passe dans les travées d’Anfield. Avec Suarez seul en pointe et un Gerrard descendant très bas sur le pré, Liverpool se retrouvait souvent sans solution offensivement quand Downing ou José Enrique parvenaient à déborder côté gauche. Résultat, les joueurs de Kenny Dalglish tentaient des gestes insensées pour tromper la vigilance d’un De Gea tranquille, à l’image de ce lob des 40 mètres plein de culot de Suarez (25e), mais trop imprécis.

Dans une rencontre insipide, Liverpool se montrait néanmoins à son avantage avec ce diable de “Pistolero“, qui ratait de peu l’ouverture du score en butant sur De Gea (34e) après une frappe d’Adam contrée Evans et qui revenait dans les pieds de l’Uruguayen. Trop frileux offensivement, Manchester United souffrait et n’avait rien de particulier à proposer sur les côtés avec notamment un Giggs et un Young trop discrets. A la pause, les deux formations se quittaient dos à dos en étant guère entreprenantes.

Hernandez sort de sa boîte

Le retour des vestiaires voyait la partie enfin s’animer avec des occasions pour Young d’un côté et Kuyt de l’autre, avec notamment un main évidente d’Evans non sifflé par l’arbitre de la rencontre (51e). Galvanisés, les Reds mettaient une pression tout autre sur leur adversaire se montrant bien plus incisifs sans néanmoins tromper la vigilance du gardien United. A mesure que le temps passait, la bande à Kenny Dalglish approchait de plus en plus du but, et, sur une faute de Ferdinand sur Adam, les Reds ne se faisait pas prier pour ouvrir la marque grâce à son “talisman“, Steven Gerrard, qui profitait d’un mur friable pour crucifier De Gea (68e, 1-0).

Sentant le vent tourner en sa défaveur, Sir Alex Ferguson faisait rentrer Wayne Rooney et le Portugais Nani dans la minute qui suivait, puis Javier Hernandez peut avant le dernier quart d’heure, afin d’essayer de recoller au score. Des changements salvateur puisque sur un corner de Rooney, Welbeck dévie le cuir qui revenait par chance sur la tête de Javier Hernandez, le Mexicain trompant de près Reina (81e, 1-1). Liverpool sonné, répondait toutefois du tac au tac au coup d’envoi avec une reprise de Kuyt sur un service de Downing, sauvé in extremis par De Gea. Le portier espagnol se montrait une nouvelle fois impérial sur un tir lobé de Henderson dans les arrêts de jeu. Les deux meilleurs ennemis se quittaient finalement dos à dos, Man U conservant provisoirement sa place de leader avant le match de City contre Aston Villa. Pour Liverpool, ce match nul est porteur d’espoir, prouvant que liverpool est enfin de retour aux affaires.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)