L’OL sans souci

L’Olympique Lyonnais a parfaitement préparé son déplacement sur le terrain du Real Madrid en C1 en prenant l’ascendant sur Nancy (3-1), ce samedi, lors de la huitième journée de L1. Les Lyonnais se sont facilités la vie en inscrivant leurs trois buts en moins de dix minutes avant la mi-temps, gérant tranquillement leur avance dans le futur. Yoann Gourcuff en a profité pour faire son retour à la compétition.

Tranquille comme Lyon. L’OL aura mis 25 minutes avant d’entrer véritablement dans sa rencontre contre Nancy. La lanterne rouge de Ligue 1 a néanmoins rapidement implosé dès que les Gones ont enclenché la 2ème. Après une entame de match quelque peu difficile, l’OL a finalement fait la différence en moins de dix minutes. Le temps pour la troupe de Rémi Garde de trouver trois fois le chemin des filets et faire couler l’ASNL. Bastos, très en vue sur son aile gauche, s’est offert un doublé sur coup de pied arrêté. Le Brésilien a tout d’abord inscrit le 1er coup franc direct de l’OL cette année pour l’ouverture du score (26e), avant de saler l’addition sur un penalty consécutif à une faute sur Grenier (32e, sp). Entre ces deux buts, Gomis avait trouvé le temps de s’illustrer également. Sur un contre rondement mené, l’international tricolore, servi par Briand, avait inscrit son 7e but de la saison, histoire de renforcer son statut de meilleur buteur de Ligue 1 (28e).

Gourcuff a rejoué


Une réelle démonstration de force des Gones. L’absence d’Hugo Lloris, forfait peu avant la rencontre en raison d’une gastro-entérite, ne s’est pas fait ressentir, Vercoutre, son remplaçant dans les buts, n’ayant pas vraiment de travail. Et ce pour le plus grand malheur de Jean Fernandez, dépité sur son banc, qui voit son équipe s’enliser en queue de classement après une deuxième mi-temps tranquillement gérée par Lyon. Et ce n’est pas le but, anecdotique, du Coréen Jung qui allait le consoler (90e). Yoann Gourcuff a également profité de cette rencontre pour faire son retour sur les terrains. Absent des terrains depuis le 1er mai, le milieu a remplacé avant la pause Grenier, blessé. Applaudi timidement par Gerland, l’ex joueur des Girondins de Bordeaux a évolué en tant que meneur de jeu axial dans le 4-2-3-1 mis en place par Rémi Garde, devant la prometteuse paire de récupérateurs Gonalons-Fofana. Bilan : une bonne activité et une jolie occasion (55e) en un peu plus d’une mi-temps pour Gourcuff. Une autre bonne nouvelle pour l’OL, dont le moral est remonté comme une pendule avant son déplacement à Madrid mardi.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)