Rennes patron de Bretagne

Rennes a dominé Lorient (2-0), ce dimanche, en clôture de la 10e journée de Ligue 1. Kembo (10e) et Pitroipa (62e sp) ont permis aux joueurs de Frédéric Antonetti de s’imposer dans le derby breton et de réaliser une belle opération au classement, en restant au contact des équipes de tête tout en passant devant leur voisin et adversaire du soir.

La belle affaire pour Rennes. Au terme d’un derby qui s’est finalement avéré beaucoup plus séduisant sur le papier que sur le pré, les Rouge et Noir ont récupéré le titre honorifique de patrons de Bretagne. Au Stade de la Route de Lorient, l’attaque a pris le meilleur sur la défense. Arrière-garde la moins perméable de l’élite, Lorient n’a jamais réussi à développer son jeu contre son voisin, dont le pressing a considérablement gêné les ouailles de Christian Gourcuff. Les Rennais se sont également facilités la vie en ouvrant rapidement le score, sur un magnifique coup franc de Kembo (10e, 1-0). Ils ont ensuite surtout oeuvré pour empêcher le jeu court et rapide des Merlus, en perturbant les transmissions. Les visiteurs pourront regretter de ne pas avoir bien géré les quelques opportunités offensives dont ils ont bénéficié. Sunu (37e), Coutadeur (60e) ou Aliadière (70e) ont trouvé sur leur route Costil ou se sont montrés trop maladroits dans le dernier geste.

Kembo fait le show


En face, Rennes a profité des espaces laissés, alors que Lorient était obligé de se découvrir pour attaquer. La vitesse des joueurs offensifs de la troupe de Frédéric Antonetti a souvent fait la différence, même si l’absence de Féret, suspendu, se faisait cruellement ressentir dans la construction et l’entrejeu. Après avoir ouvert le score, Kembo se montrait à nouveau très adroit sur coup franc (17e, 76e). L’international Espoirs, intenable sur son côté, allait faire la différence en obtenant un penalty consécutif à un tacle de Le Lan. Pitroipa ne se faisait pas prier pour inscrire le premier penalty des Rennais cette saison (62e, 2-0). La messe était dite. Rennes, qui conforte son statut de meilleure attaque, a tranquillement géré son avantage, malgré un gros déchet technique. Les Lorientais, sans inspiration, n’ont finalement jamais trouvé la solution. Après avoir arraché le premier succès de son histoire à Rennes la saison passée, Lorient laisse son voisin le dépasser au classement. Les joueurs de Frédéric Antonetti sont désormais cinquièmes, à deux petits points du podium. Histoire de confirmer un peu plus leurs statuts d’outsiders et de patrons de Bretagne.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)