Victoires attendues pour le Barça et le Milan AC

Outre l’OM qui reçoit Arsenal, la Ligue des champions devrait voir ce mercredi soir les principaux cadors prendre des points avec des matches faciles notamment pour le Milan AC et le FC Barcelone. Chelsea reçoit le champion de Belgique Genk alors que la rencontre Shakhtar Donetsk – Zénith Saint-Pétersbourg devrait valoir le détour.

Lionel Messi

Groupe E :

Leverkusen – Valence
Cette rencontre s’annonce comme l’une des plus équilibrées de la soirée de mercredi. Le vice-champion d’Allemagne reste sur une victoire convaincante mais logique face au RC Genk, après une défaite attendue d’entrée à Chelsea. En face, Valence n’a toujours pas gagné cette saison en Ligue des champions, développant pourtant un football offensif et de qualité. Les coéquipiers d’Adil Rami ne partant pas forcément favoris de cet affrontement, et un nouveau match nul serait sans doute le résultat le plus logique.

Chelsea – Genk
Equilibrée, cette autre rencontre du groupe E ne devrait pas l’être, elle. Les Belges de Genk sont l’évident Petit Poucet de la poule, et leur place de lanterne rouge le prouve. Les Blues continuent eux leur chemin vers la qualification pour les huitièmes de finale, qu’ils comptent obtenir le plus tôt possible, en prenant notamment six points sur six lors des deux matchs à venir face aux Belges. Déjà leader du groupe, Chelsea reste aussi sur six victoires en sept matchs de Premier League, pour une seule défaite sur le terrain de Manchester United, et ne devrait pas laisser le RC Genk respirer. Les trois points ne devraient pas échapper aux hommes d’André Villas-Boas.

Groupe F :

Marseille – Arsenal
(Voir par ailleurs)

Olympiacos – Borussia Dortmund
Pour continuer à croire à la qualification pour les huitièmes, Dortmund n’a d’autre choix que de s’imposer. N’ayant pris qu’un point après deux journées de C1, le Borussia doit imiter l’OM, son concurrent supposé pour la deuxième place du groupe derrière Arsenal, qui l’a emporté en Grèce en ouverture. De leur côté, après deux défaites et une place de lanterne rouge qu’on leur promettait dans ce groupe particulièrement relevé, les joueurs du Pirée n’ont plus réellement d’espoir de qualification, si ce n’est pour être reversé en Ligue Europa en terminant troisième de la poule. Pour cela, il faut prendre des points face aux Allemands.

Groupe G :

FC Porto – APOEL Nicosie
L’APOEL Nicosie peut-il poursuivre sa surprenante série ? Vu comme la moins bonne formation de ce groupe G, les Chypriotes en occupent pourtant la première place, après deux journées. Vainqueurs d’entrée du Zénith Saint-Pétersbourg, les joueurs de Nicosie ont ensuite ramené un point inattendu de Donetsk, et se prennent à rêver de qualification. Le FC Porto, vainqueur de la Ligue Europa la saison dernière, reste sur une sévère défaite en Russie, et sait qu’il doit faire le plein de points face à l’APOEL avant de retrouver ses deux principaux concurrents du groupe. Les Dragons partent largement favoris du match ce mercredi.

Shakhtar Donetsk – Zénith Saint-Pétersbourg
Le Shakhtar Donetsk est en mauvaise posture. Quart de finaliste de C1 l’an passé, le club ukrainien a bien mal débuté ce nouvel exercice, occupant la dernière place de son groupe. Battus par le FC Porto d’entrée, puis tenus en échec à domicile par Nicosie, les joueurs de Donetsk ont perdu suffisamment de points, et leur réveil est attendu ce mercredi. Mais la réception du Zénith n’est pas gagnée d’avance, puisqu’elle constitue même l’une des affiches les plus équilibrées de cette journée. Les Russes restent sur une victoire convaincante face à Porto, sont leaders de leur championnat national, et comptent eux aussi prendre des points pour consolider l’une des deux premières places du groupe, synonymes de huitièmes de finale.

Groupe H :

Milan AC – BATE Borisov
Comment définir les deux rencontres de ce groupe H autrement qu’en disant qu’elles sont les moins équilibrées de toute la compétition ? A domicile, le Milan AC ne devrait faire qu’une bouchée du BATE Borisov, comme cela a été le cas lors de la dernière journée, face au Viktoria Plzen. Malgré tout, l’entraîneur milanais Massimiliano Allegri reste prudent : “Nous devrons jouer avec respect, force et technique. Car ils sont jeunes et défendent de manière ordonnée. Kezman est en forme. C’est pourquoi nous ne devons pas les sous-estimer.” Difficile toutefois d’imaginer autre chose qu’une large victoire des Milanais ce mercredi.

FC Barcelone – Viktoria Plzen
Pour le Barça, la donnée est exactement la même. D’ici le match retour face au Milan AC, chaque rencontre contre les deux “petits” de la poule ne réserve pas le moindre suspense. Vainqueur de Borisov lors de la dernière journée au terme d’une démonstration (5-0) à l’extérieur, on attend le même type de résultat des Catalans sur leur pelouse face à Plzen. L’enjeu réel pour le FC Barcelone concerne peut-être la différence de buts, qui pourrait le départager des Milanais en fin de phase de poules si les deux équipes venaient à faire match nul 2-2 à San Siro. Et à ce petit jeu-là, les Catalans sont les plus forts.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)