Les Blues se régalent, le Barça et l’AC Milan assurent

Les Blues ont étrillé Genk (5-0) et sont aux portes de la qualification dans le groupe E. Le Barça et le Milan AC dominent le groupe H. Trois grosses cylindrées sont à la peine : Valence (groupe E), Dortmund (Groupe F) et dans une moindre mesure Porto (groupe G). Rappelons que les trois clubs français se sont inclinés lors de cette 3ème journée, Lyon à Madrid (4-0), Lille contre l'Inter (0-1) et Marseille contre Arsenal (0-1).

Groupe E :

Leverkusen – Valence : 2-1
Cette rencontre s'annonçait comme l'une des plus équilibrées de la soirée de mercredi. Le vice-champion d'Allemagne restait sur une victoire convaincante mais logique face au RC Genk, après une défaite attendue d'entrée à Chelsea. En face, Valence n'avait toujours pas gagné cette année en Ligue des Champions, développant pourtant un football offensif et de qualité. A l'issue de cette rencontre, les partenaires d'Adil Rami repartent avec une nouvelle défaite dans la besace et une situation intenable sur le plan de la qualification. Pourtant, Jonas avait ouvert le score pour les Valencians à la 25e minute. Mais Schurrle et Sam ont marqué coup sur coup après la pause (53e, 56e) avec sur le but de la victoire une passe décisive signée Michael Ballack. Leverkusen prend une belle option sur la 2ème place. Valence doit réaliser un sans faute lors des trois derniers matchs pour inverser la tendance.

Chelsea – Genk : 5-0
Equilibrée, cette autre rencontre du groupe E l'était beaucoup moins. Les Belges de Genk sont à l'évidence le Petit Poucet de la poule, et leur place de dernier de la classe le prouve. Les Blues continuent eux leur chemin vers la qualification pour les 8èmes de finale, qu'ils comptent obtenir le plus tôt possible, en prenant notamment six points sur six lors des deux matchs à venir face aux Belges. Déjà leader du groupe, Chelsea a réalisé la moitié de cet objectif mercredi en battant largement Genk à Stamford Bridge (5-0). Les hommes d'André Villas-Boas n'ont pas laissé leur adversaire belge respirer. Raul Meireles a ouvert le score dès la huitième minute. Fernando Torres a inscrit un doublé (11e, 27e). Ivanovic et Kalou ont inscrit les deux derniers buts. A signer des passes décisives de Lampard et Malouda. Pour les Blues, la qualification est pratiquement dans la poche.

Groupe F :

Marseille – Arsenal : 0-1
Lire le résumé de la rencontre

Olympiakos – Dortmund : 3-1
Pour continuer à croire à la qualification pour les huitièmes, Dortmund n'avait d'autre choix que de s'imposer en Grèce. De leur côté, après deux défaites et une place de dernier de la classe qu'on leur promettait dans ce groupe particulièrement relevé, les joueurs du Pirée n'avaient plus réellement d'espoir de qualification, si ce n'est pour être reversé en Ligue Europa en terminant 3ème de la poule. Aussi, les trois points remportés par l'Olympiakos, sur des réalisations de Holebas, Djebbour et Modesto, sont non seulement une surprise, mais aussi un résultat qui relance le suspense dans ce groupe, puisqu'après la victoire d'Arsenal à Marseille, le club grec s'empare de la troisième place et n'est plus qu'à trois points de la 2ème, dorénavant occupée par l'OM.

Groupe G :

Porto – APOEL Nicosie : 1-1
L'APOEL Nicosie poursuit sa surprenante série. Considérée comme la moins bonne formation de ce groupe G, l'équipe Chypriote en conserve la première place après trois journées. Vainqueurs d'entrée du Zénith Saint-Pétersbourg, les joueurs de Nicosie avaient ensuite ramené un point inattendu de Donetsk. Sur la pelouse du FC Porto, vainqueur de la Ligue Europa la saison dernière, on ne donnait pas cher de la peau de l'APOEL. Mais une fois de plus, David a tenu tête à Goliath. Au but de Hulk, l'homme qui vaut plus de 100 millions d'euros sur le marché des transfert, Nicosie a répondu par une réalisation d'Almeida. Porto n'est que troisième du groupe et devra batailler pour arracher sa qualification. Qui l'eut cru ‘!

Shakhtar Donetsk – Zénith Saint-Pétersbourg : 2-2
Le Shakhtar Donetsk est en mauvaise posture. Quart de finaliste de C1 l'an passé, le club ukrainien a bien mal débuté ce nouvel exercice, occupant la dernière place de son groupe. Battus par le FC Porto d'entrée, puis tenus en échec à la maison par Nicosie, les joueurs de Donetsk ont encore concédé le nul ce mercredi lors de la réception du Zénith. Les Ukrainiens ont pourtant menés deux fois après les buts de Willian (15e) et Luiz Adriano (45e). Mais Shirokov (33e) et Fayzulin (60e) leur ont répondu.

Groupe H :

Milan AC – BATE Borisov : 2-0
Les deux rencontres de ce groupe H étaient les moins équilibrées de toute la compétition. A domicile, l'AC Milan n'a fait qu'une bouchée du BATE Borisov, comme cela avait été le cas lors de l'ultime journée, face au Viktoria Plzen. Zlatan Ibrahimovic a ouvert la marque (33e). Kevin Boateng a doublé la mise (70e). Le club lombard conserve donc sa place de co-leader avec le FC Barcelone.

Barcelone – Viktoria Plzen : 2-0
Pour le Barça, la donnée était exactement la même. D'ici le match retour face à l'AC Milan, chaque rencontre contre les deux “petits” de la poule ne réserve pas le moindre suspense. Vainqueur de Borisov lors de l'ultime journée au terme d'une démonstration (5-0) à l'extérieur, les Catalans ont néanmoins été moins brillants sur leur pelouse face à Plzen. Andres Iniesta a rapidement ouvert la marque (dixième) sur une passe de Lionel Messi. Le second but est l'oeuvre de David Villa en fin de match (82e).

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)