Débat TM : les clubs français ont-ils le niveau en C1 ?

Cette semaine a été terrible pour les clubs français en Ligue des champions. L’OL a été corrigé par le Real Madrid (4-0), le LOSC a été vaincu par l’Inter Milan (0-1) et l’OM par Arsenal sur le fil (0-1). Nos représentants ont-ils le niveau requis pour battre les cadors en C1 ? Notre avis sur la question.

Didier Deschamps

Oui et ils vont le prouver ! (Vincent Bogard)

Les clubs français n’ont pas à rougir de la comparaison avec les grands clubs européens. Tout d’abord, il convient de rappeler que des écuries comme le Real Madrid, le FC Barcelone, Manchester United, Chelsea, le Milan AC ou encore le Bayern Munich ont des moyens financiers colossaux. Aucune écurie française ne peut rivaliser sur ce point et donc il est impossible d’attirer les meilleurs joueurs d’Europe dans l’Hexagone. L’arrivée des investisseurs qataris au PSG devrait rééquilibrer les débats rapidement à ce sujet. Au niveau de l’expérience, il est bon de voir l’Olympique Lyonnais briller tous les ans en C1 avec au moins une qualification en huitièmes de finale ces dernières années. A l’image des Gones, les joueurs de l’Olympique de Marseille ont également engrangé de l’expérience au fil des saisons en Coupe UEFA (ex-Ligue Europa) et désormais en Ligue des champions. Seul Lille manque de repères à ce niveau mais gageons que les Hazard, Sow et consorts réussiront à prendre leur envol après avoir été sacrés champions de France la saison passée.

Non, il y a un monde d’écart! (Julien Froment)

Les trois défaites françaises face aux “grands d’Europe” que sont Arsenal, le Real Madrid et l’Inter Milan ont prouvé que les clubs de l’Hexagone ne sont pas encore du tout armés pour pouvoir rivaliser avec le gratin du Vieux Continent. Et quand bien même ils connaissent un coup de moue – Arsenal et l’Inter en l’occurrence -, les clubs tricolores ne sont pas capables d’en profiter! Conséquence, la deuxième place du groupe peut-être envisagée pour l’OL, le Losc et l’OM, mais elle assure aussi de tomber sur d’autres “gros” européens dès les huitièmes de finale. Un cercle vicieux qui repousse le football français en queue de peloton. A force d’avoir de mauvais résultats, la troisième place qualificative pour la C1 pourrait s’envoler et mettre la Ligue 1 au niveau du championnat belge ou du Portugal, ce qui n’est plus arrivé depuis la saison 1998/1999! Hormis le PSG version qatari qui pourra concurrencer les grands, les autres clubs français devront certainement attendre 2016 et la construction de nouveaux stades pour espérer bénéficier de nouveaux fonds mais aussi de la mise en application du fair-play financier.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)