Le Bordeaux nouveau n’est pas arrivé

Les Bordelais ne s’en sortent pas. Ce samedi soir, à la maison, les joueurs de Francis Gillot ont concédé le match nul face au Stade Brestois (1-1), après avoir mené au score. Avec un seul point de plus au classement, les Girondins restent relégables, et n’ont toujours pas gagné cette année devant leur public. Dans les autres rencontres de la soirée, l’OM est tout de même parvenu à se défaire d’Ajaccio (2-0).

Bordeaux

A Bordeaux, on ne se lasse pas de la piquette. Les Girondins, qui occupaient la position de premier relégable avant le match de ce samedi soir, et n’avaient toujours pas remporté la moindre rencontre devant leur public, ont été contraints au match nul à domicile par le Stade Brestois (1-1). Tandis que les deux formations en étaient restées à 0-0 en regagnant les vestiaires, Bordeaux a pourtant réussi à ouvrir la marque, par Yoann Gouffran (52e), mais n’a encore une fois pas su tenir le score. Le choix de l’entraîneur brestois, Alex Dupont, de titulariser deux joueurs en pointe avec Ben Basat et Nolan Roux s’est avéré payant puisque le 1er a permis aux Bretons d’égaliser peu après l’heure de jeu (63e), soit à peine dix minutes après le but girondin. Brest justement, et Evian TG n’ayant pas perdu ce samedi soir, Bordeaux reste premier relégable au terme de cette 11e journée, quoi qu’il arrive dans les rencontres de dimanche, et se retrouve même menacé par son premier poursuivant, Nancy, qui l’a emporté à domicile contre Nice (1-0) suite à une réalisation de Niculae à la 54e minute. A Bordeaux, la situation devient de plus en plus catastrophique, surpassant de loin la piètre passe marseillaise.

Marseille et Ayew se font pardonner

Car dans le même temps, l’Olympique de Marseille s’est donné un peu d’air à la maison en battant l’AC Ajaccio (2-0). Devant un public partiellement absent du stade au coup d’envoi, ou faisant la grève des encouragements, l’ambiance n’était pas au beau fixe pour les hommes de Deschamps, qui ont tout de même trouvé les ressources pour prendre les trois points. Non sans mal, puisqu’au cours d’une première mi-temps dominée de long en large, et conclue avec un nombre impressionnant de 19 frappes au but, l’Olympique de Marseille ne s’en sortait qu’avec un but d’avance. André Ayew, qui avait précédemment manqué un penalty, arrêté en deux temps par Ochoa, d’abord sur la frappe puis sur une tête à bout portant du Marseillais, se retrouvait à la finition d’une longue touche de César Azpilicueta, prolongée d’une aile de pigeon par Jordan Ayew, son jeune frère, et sur laquelle il trompait le portier mexicain du pied droit. Demandant pardon au public, pour avoir raté son penalty ainsi que pour toutes les dernières mauvaises prestations de son club, l’aîné des frangins s’offrait même le doublé dès le retour des vestiaires (49e), alors que les Marseillais dominaient outrageusement la partie. Grâce à cette victoire, seulement la 2ème de la saison en championnat, Marseille se donne un peu d’air, remontant à la 12e place, mais reste à seulement trois points du bas de tableau.

Montpellier revient sur Paris

Dans les autres rencontres de la soirée, Montpellier a fait une très bonne opération en s’imposant sur le terrain de Caen (3-1). Cette victoire permet aux Héraultais de mettre la pression sur le PSG, les deux clubs étant à égalité de points ce samedi soir, avant la réception de Dijon à Paris ce dimanche (17h). Le MHSC a mené jusqu’à 3-0, grâce aux réalisations de Yanga-Mbiwa (14e), Utaka (20e) et Belhanda (79e), mais le Stade Malherbe a sauvé l’honneur par l’intermédiaire de Nivet (82e) sur penalty, alors que Marveaux avait été exclu pour Montpellier (63e).
Saint-Etienne s’est imposé à domicile contre Valenciennes (1-0), grâce à un but de Laurent Battles à la 50e, alors que les promus d’Evian TG ont contraint Sochaux au match nul à Bonal (1-1), en revenant à la toute dernière minute de jeu par Angoula (90e), alors que Butin avait donné l’avantage aux Lionceaux à la 51e.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)