Le Real et Ronaldo dévorent Malaga

Le Real, emmené par un Cristiano Ronaldo brillant, auteur d'un triplé, n'a fait qu'une bouchée de Malaga sur sa propre pelouse (4-0), ce samedi soir dans le cadre de la huitième journée effective du championnat espagnol. Les Andalous, qui devaient être les premiers véritables adversaires de haut niveau du Real cette année en championnat, n'ont pas fait le poids.

Malaga n'a pas été l'adversaire redoutable que l'on attendait face au Real. Les partenaires de Jérémy Toulalan, décrits en Espagne comme le 1er adversaire de haut niveau du Real cette saison en Liga, ont subi la loi des Merengues sur leur propre pelouse ce samedi soir (4-0). Gonzalo Higuain, préféré à Karim Benzema à la pointe de l'attaque tandis que le Français a marqué un but et offert une passe décisive mardi soir en C1 contre l'OL, a donné raison à José Mourinho en ouvrant le score dès la 11e minute de jeu, lançant le festival madrilène. “El Pipita” confirme sa bonne forme face au club andalou, auteur ce samedi soir de son huitième but en cinq rencontres avec ce rival.

La période de sécheresse est finie pour CR7

Mais cette soirée n'était pas celle de Gonzalo Higuain, mais bien celle du come-back de Cristiano Ronaldo. Muet devant les buts depuis près d'un mois, le Portugais s'est tout simplement fendu d'un triplé sur le terrain de Malaga, et ce en tout juste 14 minutes. Dès la 24e, le buteur lusitanien trompe Ruben, le portier remplaçant de Malaga, d'une reprise de volée tranquille sur un centre de Di Maria. A peine quatre minutes plus tard (28e), Ronaldo mystifie la défense andalouse, enchainant un crochet du droit et un du gauche à l'entrée de la surface de réparation, avant de frapper à ras de terre. Enfin, à la 38e, Le portugais conclut de la semelle, “à la Ibrahimovic“, un corner remis sur lui de la tête par Sergio Ramos, et qui ponctue son festival. A la pause, le Real Madrid mène déjà 4-0, sans avoir pourtant dégagé l'impression de forcer son talent. Avec cet écart, la Maison Blanche lève même carrément le pied en deuxième mi-temps, et plus rien n'est marqué jusqu'à la fin du match. “Match“, façon de parler puisqu'en réalité il n'y en a pas eu. Le Real écrase un concurrent aux places européennes, qui plus est à l'extérieur, et prouve si besoin était que cette Liga est bien affaire de deux. En attendant le résultat du club catalan face au FC Séville, les Madrilènes s'installent provisoirement en tête du classement.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)